Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le petit homme à la flûte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pascal9
100 messages
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 57
Localisation : Flandre
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Le petit homme à la flûte   Mer 9 Fév - 14:58

Le petit homme à la flûte.



Il me fallut un jour entier pour deviner comment il procédait. Le petit homme montrait beaucoup de ses tours mais ne semblait jamais voir les miens. Ce furent d’infimes gestes, dévoilés par inadvertance qui, peu à peu, révélèrent ses secrets. Aussi, lorsqu’il découvrit mon vaisseau (je ne vous décrirais pas le Corydon, c’est un véhicule qui échappe à vos critères habituels de pensée) il se décida enfin à me questionner :
- « Que fait ici cet étrange appareil ?
- « Ce n’est pas un appareil. Cela flotte. C’est le Corydon. C’est un vaisseau. En fait, c’est mon vaisseau de translation… »
Et j’étais particulièrement fier de lui dire que je naviguais.
C’est alors qu’il s’exclama :
- « Comment ? Tu traverses la Grande Mare ? »
- « Oui, fis-je simplement. »
- « Oh ! Ca c’est fou… »
Et le petit homme eut un clair regard ironique qui me désola beaucoup. J’aime que l’on considère mes voyages avec sérieux… Puis, il déclara :
- « Alors, toi aussi, tu viens de la Grande Mare ! De quel monde es-tu ?
Je perçus tout de suite une faille, une nuance bizarre dans l’étrangeté de cette situation, et je criais subitement :
- « Tu ne connais donc pas l’autre côté ? »
Mais il fit silence. Il balançait son corps tranquillement tout en contemplant la nef brillante.
- « Il est pourtant facilement compréhensible, que cet objet ne peut nullement servir à passer la Grande Mare… »
Et il s’enferma dans une méditation qui fut très longue. Puis, sortant une flûte de son épais sac de cuir, il s’enfonça dans la beauté irréelle de sa musique.
Vous pensez à quel point j’étais interloqué par ce petit être bizarre et par ses lacunes géographiques. Je voulais, coûte que coûte, en connaître davantage.
- « D’où viens-tu ? Petit homme… Où se trouve ta maison ? Comment fais-tu pour jouer une musique si étrange ? »
Il sourit, une fois de plus, et répondit en un chant mélodieux :
- « Ce qui est bon en toi, c’est ce courage et cette loyauté à affronter l’irrationnel. Pourquoi donner une explication aux choses, si tu trouves ma musique jolie, c’est que tu possèdes l’oreille d’un honnête homme. »
- « Bien entendu, si tu le désires, je peux t’emmener avec moi, toi et ta flûte pourriez voyager à travers la Grande Mare. »
Mon invitation fit s’esclaffer le petit musicien…
- « Voyager ? Pour aller où ? »
- « Ailleurs, voir d’autres cieux et d’autres étoiles, connaître d’autres continents. »
Et le petit musicien repartit à rire :
- « Mais… Pourquoi ? Tout est déjà en nous… »
- « Pour la curiosité des choses et des gens… »
Alors le petit homme déclara simplement :
- « Tu veux aller au loin pour y rencontrer d’étranges choses. C’est inutile, si tu te donnes la peine, tu trouveras le merveilleux qui est en toi, et tu réaliseras que tu es toi-même une multitude d’univers. Fais comme moi, installe-toi confortablement sur ce rocher, prends cette flûte, joue… Et, voyage…

Loos, le 8 février 2005
Revenir en haut Aller en bas
Romane
100 messages
avatar

Nombre de messages : 294
Localisation : Pyrénées Atlantiques - France
Date d'inscription : 19/12/2004

MessageSujet: Re: Le petit homme à la flûte   Jeu 24 Fév - 19:31

Incroyable !
J'ai écrit l'an dernier une pièce de théâtre pour mon groupe d'enfants.
"Le conte du temps"
Le message était le même.

Deux enfants entraient dans leur livre d'histoire, un soir, et se confrontaient au temps, de diverses manières :
L'empereur des villes englouties veillait sur le passé...
Le Roi des Sables veillait sur l'immobilité du désert...
L'impératrice des Océans veillait au mouvement constant...
Le Génie des forêts veillait à ce que sortent les maléfices, pour passer d'un jour à l'autre...

Et le Mendiant des Petits Bouts de Rien, que les enfants rencontraient à la fin, leur délivrait le message du rêve que l'on porte en soi.

La pièce se terminaità peu prèps en ces termes :

"On va toujours quelque part. Ce n’est pas vraiment l’endroit, qui compte. Le plus précieux, c’est l’espace-temps qu’on a là (il montre sa tête). Celui-là, personne ne peut y toucher. Personne ne peut vous l’enlever. Vous en faites ce que vous voulez.

Légendes, contes, poésies, personnages venus de nulle part racontés avec des mots sortis de l’imaginaire… Rêves, inventions, création… Le temps de rien. Le temps sans importance. Je n’ai ni château, ni royaume, ni pouvoirs. Et je ne suis pas à la rue. "Mendiant des Petits Bouts de Rien", c’est le nom qu’on me donne en souriant avec condescendance. Si vous saviez comme je m’en moque, au fond !

Ils disent que l’important, c’est l’argent. Que tout le reste n’est que chimères. Qu’il brasse du vent. Que rêver, c’est du temps perdu…
Les enfants sont moins stupides que les adultes. Rêvez, mes enfants. Rêvez ! Vos rêves sont une galerie d’art que rien ne peut détruire ! Alors le temps… quelle foutaise !"

Affectueusement
Romane
Revenir en haut Aller en bas
Pascal9
100 messages
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 57
Localisation : Flandre
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Le petit homme à la flûte   Ven 25 Fév - 6:41

Superbe ce texte, vraiment, superbe.

Amitiés

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Romane
100 messages
avatar

Nombre de messages : 294
Localisation : Pyrénées Atlantiques - France
Date d'inscription : 19/12/2004

MessageSujet: Re: Le petit homme à la flûte   Ven 25 Fév - 6:51

Toute la pièce était très poétique, avec plein de pointes d'humour disséminées de ci de là.
Très difficile à jouer, aussi.
Ils s'en sont super bien sortis, mes petits.
Les enfants savent faire bien plus que ce que l'on pense.

Merci, Pascal.

Bisous affectueux
Romane
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13144
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: Le petit homme à la flûte   Sam 26 Mar - 0:42

Pascal,
j'aime beaucoup ce texte...
Je m'excuse de ne pas plus te lire sur ce forum...
Les textes longs prennent du temps et souvent je cours après lui.
Merci d'être là.
Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Pascal9
100 messages
avatar

Nombre de messages : 251
Age : 57
Localisation : Flandre
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Le petit homme à la flûte   Sam 26 Mar - 4:49

Ce n'est rien Gi, merci de me lire et amitiés Pascales....
Revenir en haut Aller en bas
BOKAY
Ange


Nombre de messages : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Re: Le petit homme à la flûte   Jeu 16 Juin - 9:14

Un joli texte! ton idée est excellente et il y a déjà un moment que j'envigage d'écrire une petite nouvelle sur le même sujet. En tout cas, la tienne est réussie.
Amitiés.................................BOKAY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit homme à la flûte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit homme à la flûte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claude Izner (Le petit homme de l'opéra, les enquêtes de Victor Legris...)
» un nouveau petit homme sur cette planète
» Le retour d'un petit homme en vert - Ytreza modo ^^
» [Constantine, Barbara] Tom petit Tom, tout petit homme, Tom
» TOM PETIT TOM TOUT PETIT HOMME TOM de Barbara Constantine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Poésie & Littérature :: Textes en prose, contes, nouvelles, essais, etc..-
Sauter vers: