Mots d'art & Scénarios
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €

 

 Simple question de langage

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Romane
100 messages
Romane


Nombre de messages : 294
Localisation : Pyrénées Atlantiques - France
Date d'inscription : 19/12/2004

Simple question de langage Empty
MessageSujet: Simple question de langage   Simple question de langage EmptyLun 20 Déc - 20:40

SIMPLE QUESTION DE LANGAGE

Fin d’un week-end à la campagne, dans l’été qui s’enfuit. Il tombe des cordes. Une voix, dehors :
“ Tu peux venir me donner un coup de main ? ”
J’enfile un vieil imper, ajuste la capuche et glisse mes pieds dans les bottes en caoutchouc, puis je sors.
- Oui, qu’est-ce que tu veux ?
- Frileuse comme tu l’es, tu ne vas pas tarder à vouloir allumer la cheminée. Il n’y en aura jamais de trop et pendant qu’on est là…
- Tiens, prends le bois sec, là.
Comme je regardais ailleurs, je n’ai pas pu saisir son mouvement de tête. Je me dirige, pleine de bonne volonté, vers le hangar qui regorge de piles de bûches, soigneusement ordonnées. J’attrape la première.
- Mais non ! Pas celui-là ! Là, je t’ai dit.
- Où, là ?
Signe impatient de la main : “ Là ! Là ! Ça, c’est du bois sec ! ”
Je regarde, incrédule, le monticule de bûches dégoulinantes sous le déluge du ciel, sur l’herbe boueuse, devant le hangar. Ce doit être le début de la sénilité.
J’hallucine ! Il y a, sous le hangar, des tonnes de bois à l’abri, bien rangé et tout et tout, et il se fout de moi en m’envoyant chercher du bois trempé sur un tas inondé en voulant me faire croire que c’est du bois sec…
- Comment, là ! Il est complètement trempé, ton bois ! Je vais pouvoir en faire craquer, des allumettes… comment veux-tu allumer un feu avec ça ! (Regard tout aussi incrédule vers le hangar) Et celui-là, alors ? Il n’est pas sec, peut-être ?
- Non, il n’est pas sec. C’est du bois vert. C’est l’autre, qui est sec.
Du bois vert… du bois vert… je veux bien, mais je le trouve, moi, plutôt marron. Complètement marron. Grisâtre, même. En tous cas, de vert, je n’en vois pas.
- Ben non, il n’est pas vert, ton bois. Mais il est sec. Alors que l’autre, qui a la même couleur, est tout mouillé.
J’entends un soupir d’énervement. Petit temps d’arrêt. Je sens qu’on va me faire une importante révélation.
C’est fait. J’ai tout compris !
Alors j’ai pu, sereinement, charger dans la remorque le bois sec trempé, délaissant le bois vert marron, pas mouillé mais pas sec, dans le hangar.
Simple, non ?


Romane - 2001
Revenir en haut Aller en bas
moniroje
Ange



Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 21/12/2004

Simple question de langage Empty
MessageSujet: Re: Simple question de langage   Simple question de langage EmptyJeu 23 Déc - 12:55

Ah oui, c'est bizarre, ça!!! J'aurais fait comme toi!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
100 messages
Romane


Nombre de messages : 294
Localisation : Pyrénées Atlantiques - France
Date d'inscription : 19/12/2004

Simple question de langage Empty
MessageSujet: Re: Simple question de langage   Simple question de langage EmptyJeu 23 Déc - 17:08

Ravie de t'avoir éduqué à la mode de la campagne, mon cher ! Tu vois, on peut apprendre à tout âge !
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Simple question de langage Empty
MessageSujet: Re: Simple question de langage   Simple question de langage Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Simple question de langage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le langage 1
» langage 2 et fin
» Du langage des Mots
» symbolique gestuelle et du langage non-verbal
» UN SIMPLE REVIREMENT…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Poésie & Littérature :: Textes en prose, contes, nouvelles, essais, etc..-
Sauter vers: