Mots d'art & Scénarios
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

 

 Poésie Française contemporaine

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14618
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptyDim 18 Sep - 14:39

Poésie Française contemporaine Bonnesoiree5tu

Oh ! Daniel... quel bonheur de te connaître.
Merci de toutes ces découvertes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
villaperla
Messsager



Nombre de messages : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 21/07/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptySam 17 Sep - 13:54

LE JOUR DES LIBÉRÉS

J'ai visité l'armée des libertés perdues,
Ouvert les lourdes portes des vertes amours mortes.
J'ai réveillé de tendres et douces cohortes,
Et tous ces prisonniers qui ne se sont rendus.

Nous marchons tous ensemble et sans direction;
Nous avançons, aveugles, avec précision
Vers les villes assiégées où nul n'est rentré.
Nous traversons les temples que nul n'a pénétré.

Nous possédons la clé des granges grillagées,
Connaissons les rivages où nul n'a fait naufrage,
Ces plages enneigées où nous avons nagé.

En nos coeurs dénudés couvent des feux sans rage.
Nous parlons une langue connue de tout le monde :
La langue de l'espoir que nous pensons féconde.

Julien Mannoni http://www.poesie.net/mannoni1.htm
Revenir en haut Aller en bas
villaperla
Messsager



Nombre de messages : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 21/07/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptySam 17 Sep - 13:54

Passé voyageur - 2 août 1589 -

Je voudrais
Danseuse étoile d'araignée
Habiller de soif le brouillard
Vêtir les mots rouillés violents
Gifler la peur bavarde
Des arts rois
Danser
Je voudrais
Quand écrire ne sert à rien
Retourner à 150 mille nuits d'ici
Aux Valois, abriter la beauté
Et danser
Un Soleil foudre pleut la pluie
Je me hâte vers toi au ralenti
Je voudrais
Portée par le passé voyageur
Irriguer la poussière
Ranimer le visage poème
Cour des miracles terre en Sienne
Un soleil foudre pleut la pluie
Je me hâte vers toi au ralenti
2 août 1589

Mireille Seassau http://www.poesie.net/mireille.htm
Revenir en haut Aller en bas
villaperla
Messsager



Nombre de messages : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 21/07/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptySam 17 Sep - 13:53

TROISIEME IMPROMPTU

J'aurai bien plus d'hivers
Que le coléoptère.

Je chanterai bien moins
Qu' un modeste jardin

Au troisième mot de mes poèmes,
A la septième nuit des semaines,
Au pénultième de mes instants,
Je viens déposer nonobstant
Quelques millièmes de mes domaines.

Troisième jour, troisième nuit,
Et voilà le troisième moment;
Le quatrième se sera enfui,
En portant un peu de mon temps...
Ou même quelques centièmes de ma vie;
Au quatrième jour il sera
Exactement un an de plus en moins.

Demain en somme je serai moins
Enfance, et plus envie
Que jamais.

S' il faut multiplier ou diviser,
Ajouter ou bien fractionner,
Que ce soit un problème d'années,
Ou une histoire d'argent.
S' il faut enthousiasmer, éveiller,
Embrasser,
Que ce soit l' affaire de nos âmes.

Demain je vais renaître,
Demain j'additionne un nouveau printemps!

Valérie Doussaud dite Val des Prés http://www.poesie.net/valerie.htm
Revenir en haut Aller en bas
villaperla
Messsager



Nombre de messages : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 21/07/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptySam 17 Sep - 13:49

Homme migrateur de Christian Boucher

Plus vrai que la terre
Plus frais que le vent
Plus beau que la pluie
Plus chaud que le feu

Homme migrateur
Sans bagages ni attaches

Homme migrateur
Sans frontières ni limites

Homme migrateur
Sans enfer ni paradis

Homme migrateur
Homme tout
À fait homme.

Christian Boucher http://www.poesie.net/boucher.htm
Revenir en haut Aller en bas
villaperla
Messsager



Nombre de messages : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 21/07/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptySam 17 Sep - 13:40

S I M P L E de Odile ROUGÉ


L'arbre ne peut grandir coupé de sa racine
Le fleuve ne peut couler divorcé de sa source
Il ne fait pas jour sans lumière
Et je ne sais marcher sans repos

Simple, simple. comme une marche d'escalier
Simple comme bonjour à l'ami croisé par hasard
Simple comme bonjour au premier rayon de l'aurore
entrevu par la paupière endormie
Simple comme bonsoir au vieillard

L'arbre ne vit pas sans nourriture
La source irrigue son entourage
Il n'y a pas d'âge pour être heureux
C'est qu'il m'arrive de pleurer

Simple, simple. comme un barreau d'échelle
Simple comme bonjour aux bras au loin tendus
Simple comme bonjour au chien qui se hisse
au dehors tout remué du retour
Simple comme bonsoir quand vient le soir

L'arbre mort fait de la flamme
Le torrent a creusé le rocher
La vie ne cesse de continuer
Et je cherche à gravir l'existence

Simple, simple. comme les bras d'une mère
Simple comme bonjour dès les lèvres du coeur
au cher de mes chers

Simple comme bonjour aux primevères nouvelles
Simple comme - je ne veux pas aller me coucher -
mais demain tôt, on part en voyage
Simple comme bonsoir

Odile ROUGÉ http://www.poesie.net/odile1.htm
Revenir en haut Aller en bas
villaperla
Messsager



Nombre de messages : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 21/07/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptySam 17 Sep - 13:38

Le jour se leva de Silvaine Arabo

Le jour se leva : clarté de sable fin et oiseaux très blancs
Foulement des dunes vierges mystères froissés
L’aube avait son sourire habituel
Son air dévêtu de grande dame

De rares passants les yeux baissés
Réinventaient le gel translucide de la nuit :
Des cailloux pour les étoiles, pleins de gemmes et en amande,
Comme tes yeux.

Silvaine Arabo http://www.poesie.net/arabo.htm
Revenir en haut Aller en bas
villaperla
Messsager



Nombre de messages : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 21/07/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptySam 17 Sep - 13:36

DÉDICACE de Pierre de La Coste


Tu ressembles à mon poème, comme lui, tu n'es
pas à moi, je t'ai trouvée.

Tu lui ressembles, enfantine et fragile beauté,
en poésie l'éclat du simple est mon essai.

Auprès de mon poème, tu n'es pas étrangère, tu
l'es dans ce monde faux et fabriqué.
Que tu parcours, légère, et que tu m'aides à
oublier.

Pierre de La Coste http://www.poesie.net/notville.htm
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14618
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptyDim 11 Sep - 1:38

Merci Antigone pour cette découverte...

gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Antigone
100 messages
Antigone


Nombre de messages : 722
Age : 67
Date d'inscription : 04/07/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Les poèmes de Thierry Sajat   Poésie Française contemporaine EmptySam 10 Sep - 17:15

Présentation :

Thierry SAJAT est né le 27.11.1962 à VIERZON (Cher) ; il passe son enfance à AIRVAULT (ville poitevine) ; il écrit depuis l'âge de 16 ans et l'auteur de 18 recueils de poèmes ; en 1988, il fonde LE JOURNAL-A-SAJAT, revue poétique trimestrielle tirée à 500 exemplaires dans laquelle il publie poèmes et articles de poètes.

Il est Membre du Comité Directeur de la Société des Poètes Français et du Syndicat des Journalistes et des Ecrivains de la Société des Gens de Lettres, du P.E.N. Club français depuis 2002, Président de l'Association "Art et Humour Montmartrois" depuis 2002.

Il a créé la Collection Sajat, dans laquelle il publie des recueils de poèmes et d'auteurs désireux d'éditer leurs oeuvres (Thierry Sajat - 18, av. Pierre Brossolette 94000 CRETEIL - FRANCE).


CREPUSCULE

Le crépuscule et ses linceuls.
Le jour qui fracasse la nuit.
Le soleil se retrouve seul
Sur le pont suspendu des pluies.

Le silence engloutit mes rêves,
Dans les ténèbres de mon âme.
Il ne faut pas que je me lève
Je sens que se tordent les flammes

Des crampes de ma mémoire.
Je me détache comme on meurt
De mon squelette... Je demeure

Dans un fouillis d'oiseaux. Le deuil
Du jour nouveau blesse le soir
Du ciel où je le lave l'oeil.

--------------------------------------------

Ecrit à Ksibet-el-Mediouni

Le matin à Ksibet, la mer est blanche et lisse.
La nue a des pâleurs étranges sous les ors,
De ses bleuissements, et, le soleil déplisse,
En sortant de la nuit, le ciel et ses trésors.

Une brise légère effleure, parfumée
A l'encens du silence, et, sur les flots naissants,
Des felouques en fleurs voguent sous la fumée
Des brûmes envoilées des soleils déhissants.

Le simoun épand sur l'olivette sa nappe
De feu, de sang épais, de grains noirs et brûlants,
Tandis que le cactier lance au loin son agape,
Et son cri d'ogre en rut, sous des ciels ululants.

Ksibet-el-Médouni s'endore profondément.
Sur la terrasse ailée de Salah Khélifa,
Le soleil s'occit dans ses yeux, au firmament
Qui rougeoie sur la mer jusque sur le sofa

Des six reines...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile
Ange



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 27/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptyMer 11 Mai - 17:13

Soleil
Parfois vert
Bleu pour la première fois

Tête d’épingle
Qui fixe quoi
Et diminue encore
Volets tirés

Orange
Fruit ou fleur
Couleur d’orange

Oiseau
Coupant brusquement de son aile

Le mur du cimetière

Serge Brindeau in Le printemps des poètes, Anthologie C’était hier et c’est demain, éditions Seghers, page 35
Revenir en haut Aller en bas
http://l-evieramots.hautetfort.com/
Cécile
Ange



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 27/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptyMer 11 Mai - 17:12

alors un autre petit plaisir

tu griffes coupes tailles creuses
déchires cette peau de l’apparence
qui tient dans la nuit
ce que poursuit ta soif

et retirée cette peau
c’est toi-même
que tu trouves
sur toi-même
que tu opères

sans fin tu griffes coupes
tailles creuses incises perfores
t’appliques à minutieusement
anéantir ce fatras

qui t’encombrait
opacifiait ton œil

pour désobstruer
la source

agrandir l’espace

faire jaillir
la lumière

Charles Juliet, dans L’autre chemin, éditions Arfuyen , pages 47-48
Revenir en haut Aller en bas
http://l-evieramots.hautetfort.com/
Jihem
Ange
Jihem


Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 23/04/2005

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptyMar 10 Mai - 18:38

Merci! Beaucoup de découvertes ici ... Un plaisir fin et varié ... coeurgzx
Revenir en haut Aller en bas
Cécile
Ange



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 27/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptyVen 8 Avr - 14:48

Si je fais couler du sable
De ma main gauche à ma paume droite,

C'est bien sûr pour le plaisir
De toucher la pierre devenue poudre,

Mais c'est aussi et davantage
Pour donner du corps au temps,

Pour ainsi sentir le temps
Couler, s'écouler

Et aussi le faire
Revenir en arrière, se renier.

En faisant glisser du sable,
J'écris un poème contre le temps".

Eugène Guillevic dans Art Poétique, Editions Gallimard, page 223.
Revenir en haut Aller en bas
http://l-evieramots.hautetfort.com/
Cécile
Ange



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 27/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Marie-Claire Bancquart   Poésie Française contemporaine EmptyDim 20 Fév - 16:14

Notre feu, travail et envie
se dissipe
dans le ventre du soir.

Peu de formes demeurent :

une bulle d'eau
un pistil
une caresse d'homme
pour nous rattacher à la nuit
qui se voûte en silence.

L'horoscope de notre mort
court les routes
chapeauté du vert qui scintille
dans notre sang."

Marie-Claire Bancquart dans "Le Corps certain, poésie 1990/2000", éditions Comp'Act La Polygraphe 17/19, page 222.
Revenir en haut Aller en bas
http://l-evieramots.hautetfort.com/
Cécile
Ange



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 27/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptyDim 6 Fév - 4:41

Ma bouche ne fera pas d’histoire quand s’agira de la
fermer ce sera tout moi mon silence toute moi ma
rengaine arrêtée
Mes yeux d’avoir aimé vos yeux jusqu’à sourire jusqu’aux
oreilles
Si je n’ai plus toutes mes dents comme aujourd’hui à
trente-deux ans c’est que j’aurai beaucoup mordu
Epuisé chance et puis chanson devenue muette ce gros
poisson pourra bien tourner sans paroles

Valérie Rouzeau dans Va où, éditions Le temps qu’il fait, page 21


Ma compagnie entre hommes femmes enfants bêtes
Plantes cailloux j’y songe
En solitude c’est du monde à ma table dans les transports partout
M’embarque dans mes considérations d’eux pour leurs pistes aux étoiles leurs signaux lumineux
En solitaire je traverse leurs pensées parfois et cette pensée me pousse
Un jour j’aborderai dans nos zones d’étrangeté chacun je nous rassemblerai sur les planches de ma vie moi et ma compagnie

Valérie Rouzeau dans Va où, éditions Le temps qu’il fait, page 51
Revenir en haut Aller en bas
http://l-evieramots.hautetfort.com/
Cécile
Ange



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 27/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: André Du Bouchet   Poésie Française contemporaine EmptyDim 30 Jan - 5:18

Le feu perce en plusieurs points le côté sourd du ciel, le côté que je n’avais jamais vu.
Le ciel qui se brise un peu au dessus de la terre. Le front noir. Je ne sais pas si je suis ici
ou là,
dans l’air ou dans l’ornière. Ce sont des morceaux d’air que je foule comme des mottes. Ma vie s’arrête avec le mur ou se met en marche là où le mur s’arrête, au ciel éclaté. Je ne cesse pas.

André Du Bouchet dans La chaleur vacante, éditions Gallimard, page 61

Un site consacré à Du Bouchet : http://supervielle.univers.free.fr/Andre%20Du%20Bouchet.htm
Un article par J.M Maulpoix : http://www.maulpoix.net/bouchet.html
Revenir en haut Aller en bas
http://l-evieramots.hautetfort.com/
Cécile
Ange



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 27/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Antoine Emaz   Poésie Française contemporaine EmptyDim 30 Jan - 5:17

s’il y a des visages dessous
plus guère personne pour voir

un mouvement d’ombres comme de feuilles

peu à peu une mousse
ou du lierre
dans la tête

on distingue mal

les noms lèvent seuls
les figures les dunes
les coins de rues les ciels
par vagues
et puis retombent
sans plus de bruit
dans l’œil


vie sans vie
qui reste
Antoine Emaz, Os, Tarabuste, 2004, p. 50.

Antoine Emaz est né en 1955. Il vit à Angers.
Revenir en haut Aller en bas
http://l-evieramots.hautetfort.com/
Cécile
Ange



Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 27/12/2004

Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine EmptyDim 30 Jan - 5:16

Crépuscule

« On ne voit pas les gens dont en entend la voix
Et ceux qu’on voit ont l’air d’illustrer le silence
Tandis que circulairement l’orage lance
De longs éclairs muets qui tremblent sur les toits.

On attendait un sourd roulement de tonnerre,
Mais rien. La dame, en face, arrose sans un bruit
Ses fleurs pâles déjà recloses pour la nuit
Et partout règne un silence extraordinaire.

Peut-être le moteur de la terre s’est-il
Arrêté brusquement malgré la loi physique
Et ne perçoit-on pas encore la musique
Des sphères à travers ce silence d’exil.

Eh bien qu’elle rugisse ou file son murmure
À l’infini sans nous qui sommes exilés
Entre l’aube stridente et les cieux constellés,
Dans le soir insonore avant la nuit obscure. »

Jacques Réda, « Crépuscule », L’Adoption du système métrique, Gallimard, 2004, page 107.
Revenir en haut Aller en bas
http://l-evieramots.hautetfort.com/
Contenu sponsorisé





Poésie Française contemporaine Empty
MessageSujet: Re: Poésie Française contemporaine   Poésie Française contemporaine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésie Française contemporaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2 février ~ Polynésie Française
» PETIT TRAITÉ DE VERSIFICATION FRANÇAISE
» Musicaux
» L. Quicherat, Traité de versification française, 1838
» "Poésie"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Poésie & Littérature :: Poésie & poèmes à thème :: Poèmes à thèmes :: Poètes du monde-
Sauter vers: