Mots d'art & Scénarios
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

 

 JP. Manchette

Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
Ange
rotko


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 20/12/2004

JP. Manchette Empty
MessageSujet: JP. Manchette   JP. Manchette EmptyDim 19 Juin - 4:23

Les romans noirs (Tous !) de Manchette, des extraits de son journal et Griffus (BD avec Jacques Tardi) chez Quarto Gallimard

JP. Manchette, O dingos, ô châteaux ! Série Noire N°1489 année 1972

"Comme je descendais les truands impossibles..." commente l'éditeur (!)

Le titre, c'est le début... et la fin. Julie la "dingo" sort d'une maison
de santé pour entrer au service d'un architecte milliardaire, une sorte de
"philantrope" grossier, que les cheveux roux apparentent plus à Lucifer qu'à
l'archange Gabriel. Julie servira de dame de compagnie à un garnement, dans
un environnement choisi : cuisinière épileptique, jardinier manchot,
secrétaire aveugle, chauffeur mutilé, patron mégalomane et
alcoolique...Voila pour l'univers domestique.

Hors la demeure, un tueur maniaque et précis, qu'un ulcère à l'estomac plie
souvent en deux pour vomir sa bile, beurk, beurk.
L'histoire quasi linéaire ne s'égare pas en chemin. Dès le début on devine
qu'un piège a refermé ses mâchoires sur Julie, victime de choix, mais
imprévisible dans ses réactions. On tremble donc pour elle, dans tous les
lieux qu'elle traverse : grand magasin ou complexe labyrinthique.
Un monde de fous ! et plus y a de fous, plus on frémit.

Un style efficace, une intrigue très maitrisée, idéale pour le cinéma. Hélas
je n'ai pas vu le film "folle à tuer" 1975 d'Yves Boisset, avec Marlène
Jobert (dans le rôle de julie) Victor Lanoux, Michael Lonsdale etc...
Pourquoi ai-je pensé à Japrisot ? même style concis, intrigue parfaitement
cohérente, (plus alambiquée chez Japrisot) et suspens efficace. Enfin le
thème de la traque, où les " victimes candides" en savent moins que le
lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/index.forum
 
JP. Manchette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Bannières reconnaissance :: Liens des chroniques de Ginette Villeneuve :: Liens littéraires-
Sauter vers: