Mots d'art & Scénarios
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €

 

 Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Antigone
100 messages
Antigone


Nombre de messages : 722
Age : 65
Date d'inscription : 04/07/2005

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyVen 22 Juil - 15:51

La lettre qui suit est à placer dans les "commodités" (l'auteur est inconnu) :

Vous qui venez ici
Dans une humble posture,
De vos flans alourdis
Déposer un fardeau,
Veuillez,
Quand vous aurez soulagé la nature
Et déposé dans l'urne un modeste cadeau,
Epancher de l'amphore un courant d'onde pure,
Et, sur l'autel fumant poser en chapiteau
Ce couvercle arrondi dont l'austère jointure
Aux parfums indiscrets doit servir ce tombeau.
Revenir en haut Aller en bas
Antigone
100 messages
Antigone


Nombre de messages : 722
Age : 65
Date d'inscription : 04/07/2005

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: EPITAPHE   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyVen 22 Juil - 15:53

de Sacha Guitry à Yvonne Printemps :
- Sur votre tombe on mettre pour épitaphe : "enfin froide".

réponse de la dame :
- Et sur la vôtre, on mettra : "enfin raide".
Revenir en haut Aller en bas
Antigone
100 messages
Antigone


Nombre de messages : 722
Age : 65
Date d'inscription : 04/07/2005

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyVen 22 Juil - 15:58

Cinq Juifs ont changé la manière de voir le monde :

Moïse a dit : "Tout est loi",

Jésus a dit : "Tout est amour",

Marx a dit : "Tout est argent",

Rockefeller a dit : " Tout est à vendre",

Freud a dit : "Tout est dans la tête" ou "Tout est sexe",

Einstein a dit : "Tout est relatif"

abstrait abstrait abstrait
Revenir en haut Aller en bas
Antigone
100 messages
Antigone


Nombre de messages : 722
Age : 65
Date d'inscription : 04/07/2005

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: PHEDRE (Pièce revue et corrigée par Pierre Dac)   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyVen 22 Juil - 17:52

Avec la complicité de Fernand Rauzéna, Pierre Dac introduisit un jour Racine dans les cabarets montmartrois, en modifiant quelque peu, étant donné les circonstances, le texte original...

PERSONNAGES


PHEDRE,
SINUSITE (1re servante de Phèdre)
PET-DE-NONNE (2e servante),
HIPPOLYTE,
THERAMENE,
LE CHOEUR ANTIQUE.

LE CHOEUR ANTIQUE (gueulant)


O, puissant Dieu des Grecs, je viens sous votre loi
Faire entendre en ces lieux ma douce et faible voix
De Phèdre et d'Hippolyte au lourd passé de gloire
Je veux ressusciter la tragique mémoire...
Phèdre aimait son beau-fils, Hippolyte au coeur pur
Qui lui ne voulait pas de cet amour impur.
Ce que vous entendrez ici n'est pas un mythe,
Mais le récit vécu de Phèdre et d'Hippolyte.


LE CHOEUR ANTIQUE SORT ET HIPPOLYTE ET THERAMENE PARAISSENT


Théramène :

Tu me parais bien pâle et triste à regarder
Qu'as-tu donc Hippolyte ?

Hippolyte :

Je suis bien emmerdé !

Théramène :

C'est un sous-entendu, mais je crois le comprendre,
Va, dis-moi ton ton chagrin, je suis prêt à l'entendre.

Hippolyte :

Le dessein en est pris, je pars, cher Théramène,
Car Phèdre me poursuit de ses amours malseines.

Théramène :

Et Aricie alors ?

Hippolyte :

Ah ! Ne m'en parle pas !
Quand j'évoque la nuit ses innocents appas,
J'ai des perturbations dedans la tubulure
Car cette Aricie-là je l'ai dans la fressure,
Elle est partout en moi, j'en ai le cerveau las,
J'ai l'Aricie ici et j'ai l'Aricie là !

Théramène :

Elle a pris, je le vois, et tes sens et ta tête...

Hippolyte :

Ah ! Je veux oublier le lieu de sa retraite !

Théramène :

La retraite de qui ?

Hippolyte :

La retrait' d'Aricie
Qu'elle sorte de moi ! Aricie la sortie !

Théramène :

Mais qui vois-je avancer en sa grâce hautaine ?
N'est-ce pas de l'amour la plus pure vision ?
C'est l'ardente sirène, la sirène des reines
C'est Phèdre au sein gonglé des plus folles passions !

(On entend une trompette jouer "As-tu connu la putain de Nancy ?")

PHEDRE (entrant avec ses servantes) :

Oui, c'est moi, me voici. Tiens, c'est toi, Théramène ?
Que viens-tu faire ici ?

Théramène :

Je venais, Souveraine,
Vous redire à nouveau mon récit tant vécu...

Phèdre :

Ton récit, je l'connais, tu peux te l'foutre au c... !
A l'écouter encor' j'en aurais du malaise
Il y a trop longtemps que Théramèn' ta fraise !
Hippolyte ! Ah ! Grands Dieux je ne peux plus parler
Et je sens tout mon corps se transir et brûler !

Hippolyte :

O rage ! O désespoir ! O détestable race !

Phèdre :

Par Jupiter, je crois qu'il me trait' de pétasse !

Sinusite :

Laissez-donc maîtresse, il ne veut point de vous !

Phèdre :

Et mois j'en veux que j' dis, et j' l'aurai jusqu'au bout !

(à Hippolyte)
N'as-tu donc rien compris de mes tendres desseins ?
T'as-t'y tâté mes cuiss's, t'as-t-y tâté mes seins ?
Ne sens-tu pas les feux dont ma chair est troublée ?

Hippolyte :

C'est Vénus tout entière à sa proie attachée !

Phèdre :

Oui, pour te posséder je me sens prête à tout !
Que veux-tu que j' te fasse ? Je suis à tes genoux...
Que n'ai-je su plus tôt que tu étais sans flamme...

Hippolyte :

Certes, il eût mieux valu que vous l'sussiez, Madame...

Phèdre :

Mais je n' demand' que ça !

Hippolyte :

De grâc' relevez-vous...

Phèdre :

Voyons, tu n'y pens's pas, je n' peux pas fair' ça d'bout !

Hippolyte :

N'insister pas Madam', rien ne peut m'ébranler.

Phèdre :

Si t'aim's pas ça non plus, j'ai plus qu'à m'débiner !

Hippolyte :

C'est ça, partez Madame, allez vers qui vous aime.

Phèdre :

Par les breloq's d'Hercul' je resterai quand même !
Ah ! Que ne suis-je assise à l'ombre des palmiers...

Hippolyte :

Et pourquoi donc, Madame ?

Parc'que là, tu verrais
Ce dont je suis capable et ce que je sais faire...
Je connais de l'amour 428 manières !

Hippolyte :

C'est beaucoup trop pour moi, Madame, voyez-vous.

Phèdre :

Dis, t'es pas un peu dingu' ? Ca s'fait pas d'un seul coup !
Oui, je sais distiller les plus rares ivresses...
C'est-y-vrai, Sinusite et Pet-de-Nonne ?

Les servantes (un peu gênées) :

Oui, c'est vrai, chèr' maîtresse...

Hippolyte :

Je ne serais pour vous d'aucune utilité,
Je ne suis que faiblesse et que fragilité.

Phèdre :

On n' te demande rien ! Je f'rai le nécessaire
T'as pas à te fatiguer, t'auras qu'à t'laisser faire.

Hippolyte :

Le marbre, auprès de moi, est brûlant comme un feu...

Phèdre :

J'suis pas feignat' sou l'homme et j' travaill'rai pour deux !

Hippolyte :

Vos propos licencieux qui blessent les dieux même,
Point ne les veux entendre, c'est Aricie que j'aime.

Phèdre :

Mais de quels vains espoirs t'es-tu donc abusé ?
Aricie est pucelle et n'a jamais...

Hippolyte :

Je sais !
Mais c'est cela surtout qui me la rend aimable...

Phèdre :

Oui mais pour c' qu'est d' la chose, elle doit être minable !
Allons, va, n'y pens' plus et sois mon p'tit amant
Tu connaîtras par moi tous les enchantements !

Hippolyte :

De grâce, apaisez-vous, je me sens mal à l'aise...

Phèdre :

Viens, pour te ranimer, j' te f'rai Péloponèse !

Hippolyte :

Qu'est-ce encor' que cela ?

Phèdre :

C'est un truc épatant !
Ca s'fait les pieds au mur et l' nez dans du vin blanc !

Hippolyte :

De tant de perversion tout mon être s'affole.

Phèdre :

ben qu'est-c' que tu dirais si j' te f'sais l'Acropole !

Hippolyte :

Quelle horreur !

Phèdre :

Comm'tu dis ! Mais c'est bougrement bon...
Ca s'fait en descendant les march's du Parthénon !

Hippolyte :

Prendez garde, Madame, et craignez mon courroux !

Phèdre :

C'est ça, vas'y Polyte, bats-moi, fous-moi des coups !

Hippolyte :

Vous frapper ? Moi, jamais, mon honneur est sans tache.

Phèdre :

Mais y a pas d' déshonneur, moi j'aim' ça l'amour vache...
Viens, tu s'ras mon p'tit homme et j' te donn'rai des sous...

Hippolyte :

Ah ! que ne suis-je assis à l'ombre des bambous...
Je ne veux rien de vous, mon coeur reste de roche !

Phèdre (câline) :

Qu'est-c' que tu dirais d'un p'tit cadran solaire de poche ?
J' te f'rai fair' sur mesure un' joli' peau d'mouton
Et pour les jours fériés des cothurn's à boutons...

Hippolyte :

Croyez-vous donc m'avoir en m'offrant des chaussures ?
C'est croire que mon coeur du vôtre à la pointure !

Phèdre :

En parlant de pointure, si j'en juge à ton nez,
Ell' doit être un peu là si c'est proportionné !

Hippolyte :

Vous devriez rougir de vos propos infâmes
vous me faites horreur ô méprisable femme !

Phèdre :

A la fin c'en est trop ! Mais n'as-tu donc rien là ?

Hippolyte :

Madame, je n'ai point de sentiments si bas.

Phèdre :

Les feux qui me dévor'nt ne sont pas éphémères
Hippolyt' je voudrais que tu me rendiss's mère.

Hippolyte :

Ciel ! Qu'est-ce que j'entends ? Madame oubliez-vous
Que Thésée est mon père et qu'il est votre époux ?

Phèdre :

C' qui fait que j'suis ta mèr', c'est pour ça qu' tu t' tortilles ?
Ben comm' ça tout s' pass'ra honnêt'ment en famille.

Hippolyte :

Mais si de cet impur et vil accouplement
Il nous venait un fils, que serait cet enfant ?

Phèdre :

Puisque je s'rais ta femme en mêm' temps que ta mère
L'enfant serait ton fils en mêm' temps que ton frère...

Hippolyte :

Et si c'était un' fill' qu'engendrait votre sein ?

Phèdre :

Ta fill' serait ma soeur et ton frèr' mon cousin !

Hippolyte :

Ah ! Que ne suis-je assi à l'ombre des pelouses...

Phèdre :

Tu parl's ! Avec c' mond' là, qu'est-' qu'on f'rait comm' partouzes !

Hippolyte :

Assez, je pars, adieu !

Phèdre :

Ah Funèbres alarmes !
Voilà donc tout l'effet que t'inspirent mes charmes ?
J'attirerai sur toi la colère des dieux
Afin qu'ils te la coupent !

Hippolyte :

Vous êtes bien la fille de Pasiphaé !

Phèdre :

Et toi va parles Grecs de faire empasiphaer !
Sinusite et Pet-d'-Nonne venez sacrés bougresses,
Calmez mon désespoir, soutenez ma faiblesse...

Pêt-de-Nonne :

Elle respire à peine, elle va s'étouffer...

Phèdre :

Ben, c'est pas étonnant, j'ai c' t'Hippolyt' dans l' nez !
Je veux dans le trépas noyer tant d'infamie
Qu'on m' donne du poison pour abréger ma vie !

Sinusite :

Du quel que vous voulez, d' l'ordinaire ou du bon ?

Phèdre :

Du gros, voyons, du roug' celui qui fait des ronds.
Qu'est-c' que vous avez donc à m'bligler d'vos prunelles ?
Ecartez-vous de moi ! (A Hippolyte) Toi, viens ici, flanelle.
Exauce un voeu suprême sans trahir ta foi,
Viens trinquer avec moi pour la dernière fois...
A la tienne érotique sablonneux et casse pas le bol !
(Elle boit)
Oh Dieu que ça me brûl', mais c'est du vitriol !

Hippolyte :

Divinités du Tyx, je succombe invaincu
Le désespoir au coeur...

Phèdre :

Et moi, le feu au cul !
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14616
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyMar 26 Juil - 2:44

BIOECTOMIE

~ Quire

Un group' d'éléphants roses traverse mon salon
Je devrais p'tet arreter d'boire
Ou bien peut-être pas...
Allez, encore un coup pour voir !

Les cafards ont l'air heureux avec leur antennes,
Ils courent et courent, carapass' molles
Et un rien les affole
Avant de finir écrasés sur le mur

Les fissures dans les murs me rassurent
Je sens ces cassurent qui murmurent
“Je t'assure, il faut jeter les fruits trop mûrs
Ne les laisse pas traîner dans la boîte à chaussure !”

Dada je bois de l'eau et me noie
Du haut de mon balcon les cafards s'agitent
Je cogite et m'appitoie
Puis j'allume la musique

Zique, zic, mes yeux fermés
J'ai l'impression de voler !
Ma bouteille c'est de l'eau
Mais le rêve m'ennivre !

La vie me rend malade
J'attends ma bioectomie
Et qu'un donneur sain se présente
La vie est mortelle, ne l'oubliez pas !

Patatra, je sens que ma muse s'en va...


_________________
"Beau comme le tremblement de la main d'un ivrogne"
- Lautréamont
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14616
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyMar 26 Juil - 2:47

posté par Quire, merci !

Chanson dada (Tristant Tzara 1923)

I
la chanson d'un dadaïste
qui avait dada au coeur
fatiguait trop son moteur
qui avait dada au coeur

l'ascenseur portait un roi
lourd fragile autonome
il coupa son grand bras droit
l'envoya au pape à rome

c'est pourquoi
l'ascenseur
n'avait plus dada au coeur

mangez du chocolat
lavez votre cerveau
dada
dada
buvez de l'eau

II
la chanson d'un dadaïste
qui n'était ni gai ni triste
et aimait une bicycliste
qui n'était ni gaie ni triste
mais l'époux le jour de l'an
savait tout et dans une crise
envoya au vatican
leurs deux corps en trois valises

ni amant
ni cycliste
n'étaient plus ni gais ni tristes

mangez de bons cerveaux
lavez votre soldat
dada
dada
buvez de l'eau

III
la chanson d'un bicycliste
qui était dada de coeur
qui était donc dadaïste
comme tous les dadas de coeur

un serpent portait des gants
il ferma vite la soupape
mit des gants en peau d'serpent
et vient embrasser le pape

c'est touchant
ventre en fleur
n'avait plus dada au coeur

buvez du lait d'oiseaux
lavez vos chocolats
dada
dada
mangez du veau
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14616
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 6:12

BALADE POUR UNE GROSSE PANCE

Roberto Casanova


De notre société l’abondance
Nous porte à faire un peu trop bombance.
On festoie, on ripaille
Abusant à satiété
Sans à rien regarder !
S’en vient alors à enfler la tripaille
HORREUR on est plus rond que long !
De profil on ressemble à une endive…
Les habits ne sont PAS rétrécis par les lessives !
Vogue la galère, on se laisse aller à abuser.
On se promet… ce sera pour demain,
Jusqu'à s’essouffler pour se baisser !
STOP ! Il est temps de maigrir !
Organisme, banquier de mes graisses superflues,
Prépare toi à souffrir….
L’heure est révolue !
Faire la diète va bien plus cher coûter
Que de tout se gaver, sans à rien attentionner.
On va se fourrager de verdure
Supprimer les confitures.
BREF de tout ce qui est bon !
Ben faudra faire abstention.
AAAH l’aiguille de la balance commence à baiser !
HAAA le moral est requinqué,
Puis l’indicateur de vérité, la lame
Va opter pour la stabilisation
Pourtant on fait privation !
C’est la mort dans l’âme
Mais bien satisfait
Que l’on va regoûter aux bons petits mets…
Bah ! de quelque chose il faut bien crever…
MAIS pour les plus motivés !
Retour à la taille mannequin,
Reluque mon galbe…
MAIS plus mes seins !
Pour ne plus la ceinture déserrer
Que de sacrifices il faut s’octroyer !
Moralité de la fable
Il faut se méfier de tout ce qui est bon
MAIS l’occasion ne fait-elle le larron ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Antigone
100 messages
Antigone


Nombre de messages : 722
Age : 65
Date d'inscription : 04/07/2005

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Je suis fatiguée   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyMer 27 Juil - 8:02

Je suis fatiguée

Pendant des années, j'ai mis cette fatigue sur le compte :

du manque de vitamines

de la morosité

du bruit fait par les voisins

des embarras gastriques chroniques

enfin, toutes choses qui vous font demander si la vie vaut d'être vécue.

J'ai fini par réaliser qu'il n'en était rien.

Je suis fatiguée parce que je travaille trop.

La population de ce pays et de 55 millions d'habitants, sur lesquels 21 millions sont retraités, ce qui laisse 34 millions de citoyens pour faire le travail.

Si l'on retire encore :

19 millions d'étudiants ou d'écoliers,

plus de 3 millions de chômeurs,

plus de 5 millions de fonctionnaires ou assimilés,

Il ne reste plus que 7 millions de clampins pour bosser.

En soustrayant les :

2 millions de militaires,

4 millions d'émigrés,

620.000 personnes hospitalisées,

379.998 taulards,

il ne reste plus que deux pauvres cons pour faire le boulot :

TOI et MOI

Et, TOI, tu glandes là, debout, à lire ces conneries...

C'est pas étonnant que je sois surmenée !!!

asticot asticot asticot asticot
Revenir en haut Aller en bas
villaperla
Messsager



Nombre de messages : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 21/07/2005

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Ah! Tu connais-tu Mimi? hihi hihi hihi hihi   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyMer 21 Sep - 7:02

L’année dernière je me suis piqué au jeu d’écrire en joual ( alors que je n’y connais rien ) une chanson pour une amie de bridge qui habite Québec.. j’ai cherché sur internet, j’ai pris comme modèle une chanson de Maurice Chevalier (Ah! si vous connaissiez ma Poule.. que je joint aussi.. ) voici le résultat .. pardonnez les fautes… :

Ah! Tu connais-tu Mimi? hihi hihi hihi hihi

De Charlesbourg jusqu à Sainte-Foy
De la rue de la Sultane au Passage du Chien d'Or
Ya pas une seule même dans tout Québec
Qui contre la Mimi pourrait pogner.
Même pas mal écourtiché , y flashe la pitoune.
Elle n'est pas habillée comme la chienne à Jacques.
C'est un beau trognon, elle fait si jeune,
Même souvent elle se fait carter
Pis le bouncer veut pas la laisser rentrer.

Ah! Tu connais-tu Mimi? hihi hihi hihi hihi
T'sais, tu aurais un kick sur elle.
Aa ses beaux jos mignons
Qu'on devine bien fermes
Dans sa brassière
Et ses foufounes faites au moule.
Elle laisse ses cheveux lousse
Avec ça aa de la jarnigoine .
Tu capote quand tu écoute sa voix.T'sais.
Si tu la vois tu trippe sur elle
Avec un fun noir .
Ah! Tu connais-tu Mimi? hihi hihi hihi hihi

Pour avoir sa gang de chum
Y pitoune toute la journée sur l'ordinateur .
Là a pique une jasette en jouant sur BBO.
Si t'es une tache à marde ou un chanteur de pomme,
Si tu la fait juste niaiser
A dira : arrête de m'achaler
J'ai une poignée dans le dos, astine-moi pas.
Mais si t'es assez fin et pense croche
T'es toujours crampé, a raconte une blague.

Ah! Tu connais-tu Mimi? hihi hihi hihi hihi
Tu serais en amour.
Y tripent tellement sur elle
Qu'y'en ont les yeux dans graisse de bines
A chaque fois qu'a connecte.
A peu placoter des heures.
Ils n'en ont pas à Paris
A Bruxelles , à Genève
Une aussi belle poupoune .
Fais pas la baboune.
Coudonc, a te tente ou pas?
Ah! Tu connais-tu Mimi? hi hi hi hi hi hi

Aa plus de tempérament
Que Cléopatre, Héloïse pis Marguerite .
Partout, même en faisant du parking
Et necker et frencher.
Quand aa la fale à l air
Y la minouche
Y lui pogne les fesses
Il faut l'entendre faire ses patatounes
C'est une bonne botte.

Ah! Tu connais-tu Mimi? hihi hihi hihi hihi
Elle pis son chum adonnent ben ensemble
Ses becs moelleux
Sont pas pour un Gino.
A n'est pas une agace-pissette
Chaque torchon trouve sa guenille
Pauvre Gogo, ne cours pas la galipote.
Y l'aurait bien crouser.
Depuis qu'a venue en France et en Belgique
Y est fou comme d'la marde
Mais… son chien est mort, aa son chum.
Une grinche…on a tous une crote sur le cœur



Maurice Chevalier
Ah ! si vous connaissiez ma poule
Paroles: Albert Willemetz, René Toche. Musique: Charles Borel-Clerc 1938

De Rochechouart jusqu'à Ménilmuche
De la rue de Lappe à la rue de la Gaité
Ya pas un seul même dans tout Pantruche
Qui avec la mienne pourrait lutter
De la tête aux pieds quand on l'épluche
On ne trouve rien à lui reprocher
C'est un oiseau rare
Que Roi des veinards
J'ai eu le bonheur de dénicher :

Ah ! si vous connaissiez ma poule,
Vous en perdriez tous la boule
Ses petits seins pervers
Qui pointent au travers
De son pull-over
Vous mettent la tête à l'envers !
Elle a des jambes faites au moule
Des cheveux fous, frisés partout
Et tout et tout...
Si vous la voyiez,
Vous en rêveriez !

Ah ! si vous connaissiez ma poule
Bien qu'elle s'habille aux prix unique
Pas une ne saurait la dégotter
Elle dame le pion, elle fait la nique
Aux plus fameuses reines de beauté
La miss France et la miss Amérique
Sont de la crotte de bique à côté
Sans diam' et sans clips
Elle vous éclips',
Toutes les stars les plus réputées.

Ah ! si vous connaissiez ma poule,
Vous en perdriez tous la boule
Marlène et Darrieux
N'arrivent qu'en deux
La Greta Garbo
Peut même retirer son chapeau !
Ils n'en n'ont pas à Liverpoole
A New-York, à Honolulu,
De mieux foutu...
Si vous la voyiez,
Vous en rêveriez !

Ah ! si vous connaissiez ma poule.
Marguerite de Bourgogne auprès d'elle
N'avait que nib comme tempérament
Il faut l'entendre quand elle appelle
Son petit Momo au grand moment
Son corps frissonne d'un façon telle
Que le maison tremble également
Et ça vous explique
Les secousses sismiques
Dont les journaux parlaient récemment.


Ah ! si vous connaissiez ma poule,
Vous en perdriez tous la boule
Ses baisers moelleux
Font dresser les cheveux
Ses baisers profonds
Vous font sauter jusqu'au plafond !
Si vous saviez comme elle roucoule
On l'entend jusqu'au fond de Passy
Crier ... chéri !
Si vous la voyiez
Vous me la chiperiez !

Mais... vous ne connaîtrez pas ma poule.


Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Draw102ua
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14616
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyMer 21 Sep - 16:12

merci à vous deux... Vous êtes si comiques.
Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14616
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyMar 4 Oct - 4:26

J’ai perdu le fil
Dans le trou de l’aiguille
J’ai perdu le fil
Ce fil qui se tortille
De fil en aiguille
Puis il se faufile
Se camoufle et s’habille
En zigzag se défile
Il est bien agile
Unissant les textiles
Leurs donnant du style
Pas toujours docile
Parfois il s’effile
J’ai perdu le fil
Dans le trou de l’aiguille
J’ai perdu le fil
À coudre sans histoire
Dans la soie du noir
J’ai perdu l’aiguille
À me piquer le doigt
Au frontière du soir
J’ai perdu le fil
Mais quel rabat-joie!

Soupir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14616
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyDim 30 Oct - 17:34

Souvenir d’épicerie
J’étais avec mon Pépé
Un jour par le cimetière.
De temps en temps il stoppait,
Lisait un nom sur la pierre :

« Oh ! Celui là, là-dessous,
C’était un client naguère.
Il nous doit encor des sous,
Cent francs de pendant la guerre …

« Celle-là, c’est deux cents francs
De haricots et de fèves ;
Remarque, je les comprends
Quand t’as faim et que tu crèves …

Ses clients lui revenaient
Comme ça parmi les pierres,
Un jour qu’il se promenait
Avec moi au cimetière.

(Michel Astre - Antibes)

Merci Micky de m'avoir fait connaître ce poème.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Gi
Rang: Administrateur



Nombre de messages : 14616
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: ARGUMENTAIRE   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 EmptyDim 28 Jan - 13:29

ARGUMENTAIRE

Avec toute ma peur
je vais donc me conter
devant un recruteur
sans devoir me tromper.

Il me dit de m'asseoir
tout ça pour mieux me voir
près de ma thèse calée
je ne suis pas à l'aise.

Sa voix d'autorité
tout juste présentée
demande à mon parcours
de parler à son tour.

Comme à mon habitude
ma mémoire fait des siennes
sans aucune certitude
elle me fait de la peine.

C'est la que mon cerveau
qui n'a pas son esprit
trouve le manque de pot
qui doit être mots dits.

Les phrases sortent à la pelle
amassées sur la table
les lettres s'entremêlent
et tous ces maux m'accablent.

Puis mon front qui s'égoutte
transpire d'un affreux doute
car un bégaiement
fait trembler toutes mes dents.

Mes genoux castagnettes
choquent tout le bureau
et font tomber le lot
de toute ma requête.

Alors que mon fou rire
termine l'argumentaire
une personne en colère
me demande de sortir.

Francis
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Contenu sponsorisé





Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire   Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésie à thème : texte qui fait rire ou sourire
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» poésie à thème
» Poésie à thème : Les yeux
» Poésie à thème : les rêves
» Poésie à thème : La femme
» Poésie à thème : Âmes & démons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Poésie & Littérature :: Poésie & poèmes à thème :: Poèmes à thèmes-
Sauter vers: