Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les animaux de Viviane Debois

Aller en bas 
AuteurMessage
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13281
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Les animaux de Viviane Debois   Ven 5 Nov - 14:04

Roméo (cacatoès Ducorps)

Que dire de Roméo ?
Roméo le dragueur de ses dames, le charmeur, l’amoureux toujours égal à lui-même. Aucune femme ne résiste à son charme. Partout où il passe tout le monde se retourne sur lui ! Il est sociable, chante, joue, fait le clown.

Roméo a été mon second perroquet.
Je venais de perdre « jojo » petit bébé gabonais. Je le nourrissais à la main mais il est mort de la salmonéose fin juillet 1998. Je l’avais acheté chez Pssitacofolie et Jean-Pierre qui avait vus comme je m’étais dévouée pour ce bébé, il m’a dit « le jour où tu seras prête à en reprendre un je te ferai une réduction » ! Oui une réduction…. Mais ce ne sera jamais mon jojo me disais-je en mon fort intérieur….

Enfin, j’allais voir les perroquets comme d’habitude et là je ne sais pourquoi je n’ai pu faire un pas de plus !
Un joli perroquet tout blanc avec une crête avait attrapée ma veste et me disait « C’est moi Roméo et il chantait, dansait, me faisait pleins de bisous, de câlins. Il était beau, il était charmeur et tout naturellement je suis tombée sous son charme…. Mais le prix n’était pas donné et puis il y avait mon mari ! Ce dernier naturellement me disait NON !
- Tu as voulu un gabonais, tu reprendras plus tard un gabonais ! J’avais beau trouver tous les prétextes inimaginables … mon mari est resté inflexible ! Sortant du magasin j’entends encore les hurlements de Roméo ! Rentrés à la maison j’ai expliqué à mon mari pourquoi je souhaitais adopter Roméo. Il était sociable, venait sur moi, me faisais des câlins, chantait, dansait et était très sympathique ! Finalement il accepta ! Je téléphonai donc à Jean-Pierre pour lui dire que nous venions chercher Roméo, qu’il me le garde !
A peine arrivé sur le parking j’entendais déjà Roméo m’appeler ! Il m’a fait la réduction … une chance car l’achat de deux perroquets en un mois…. C’était pas donné ! Arrivé à la maison, Roméo n’a jamais voulu aller dans sa cage ! Depuis le début il vivait en totale liberté ! Nous avons adapté notre mobilier, notre façon de vivre en fonction des habitudes de Roméo ! Il est monté dormir avec nous tous les jours / soirs et se levait en même temps que moi. Il prend son petit déjeuner en ma compagnie et ensuite nous faisons tout ensemble ! J’ai acheté une poussette pour Roméo ainsi qu’un harnais ! J’aurais bien trop peur qu’il ne se sauve ! Je lui ai même acheté un fligthsuit (couche culotte pour perroquets). C’était nécessaire car Roméo va au restaurant et les fientes risqueraient de déplaire à certaines personnes ! Nous allons voir les marionnettes avec lui et il adore ! Nous allons à la foire et lui il va à la pêche au canard !

Un jour à la Batte (grand marché populaire de ma région liégeoise) on a voulu me voler mon sac et bien croyez moi ou non Roméo à croqué le doigt du voleur ! Depuis j’ai toujours la paix ! Un jour on est venu pour fracturer ma porte d’entrée… Roméo à crié « papa papa, y a quelqu’un » ! Ils n’ont pas demandé leur reste !

Roméo est un perroquet humanisé qui ne vit que pour nous plaire, nous aimer et nous dorloter ! Le soir il regarde la TV avec nous donnant sa patte pour qu’on la lui tienne et il s’endort ainsi attendant le moment pour aller dormir !

J’ai besoin mais alors vraiment besoin de mes animaux pour être heureuse… La vie sera toujours pleine de défis à atteindre, de projets à terminer…. Je me suis rendue compte, au contact de Roméo, que les obstacles que j’accumulais étaient justement « ma vie ». Cette perspective m’a donc aidée à comprendre qu’il n’y a pas un chemin qui mène au bonheur. Le bonheur est le chemin lui-même !

Ainsi passe chaque moment que nous avons et, plus encore, quand on partage ce moment, même avec un oiseau, s’est un moment qui est spécial et précieux, suffisamment spécial pour partager notre temps, et que l’on se rappelle que le temps n’attend pas.
Le bonheur pour moi est une trajectoire et non pas une destination ! Il n’en faut pas beaucoup plus pour être heureux. Il suffit d’apprécier chaque petit moment et de le sacrer l’un des meilleurs moments de sa vie ! Et cette façon de penser, de voir, d’analyser ma vie je la dois à ma rencontre avec Roméo et les autres venus après lui ! Mais se sera une autre histoire.

Roméo tient une très grande place dans notre vie, comme si s’était notre enfant, notre frère….

Depuis que j’ai remarqué que Roméo avait la possibilité de sentir la gentillesse, la malhonnêteté de certains et bien je lui fais entière confiance ! Si un jour il rejette un visiteur et bien cette personne ne rentrera plus chez nous et cela je l’ai vécu une fois et hélas Roméo avait raison. Cette personne était une mauvaise personne et la vie me l’a démontré. Je n’ai pas eu ça facile à accepter car s’était une personne proche mais Roméo était là et me soutenait dans mon chagrin.

Pour sauter du coq à l’âne vous savez ce qu’il a fait une fois ?
J’avais une chienne de 11 ans qui venait de subir une césarienne et le vétérinaire nous avait remis une boite à chaussure et dedans se trouvait un petit chiot d’une heure !
Sheila ne voulait pas de sa fille, il m’a fallu nourrir ce bébé au biberon et deviner qui m’a aidée ? Roméo ! Il me réveillait dès que le bébé bougeait, la recouvrait d’un plaid polar pour qu’elle n’ait pas froid et surveillait qu’on ne vienne pas la déranger ! C’était un papa poule ! Toujours maintenant il la protège. La surveille quand le vétérinaire vient pour faire les vaccins, lui nettoie ses oreilles ! Il joue même avec lui en lançant ses jouets…

Franchement Roméo est un amour de perroquet mais surtout un être vivant aux sentiments forts et honnêtes. Il démonte tout ! Il adore jouer avec des vis et écrous. Je lui ai acheté je ne sais combien de jeux qu’il m’a démonté !

Il adore se promener en voiture et rit de voir les personnes le regarder car s’est rare un perroquet qui se ballade en voiture.

Quand il va au Point Chaud avec moi chercher notre pain il y déjeune toujours car il adore se faire remarquer ! Il a même vendu des cramiques en se mettant sur le comptoir et criant à tue tête « 3 pour 2€ » ! Il en a eu du succès et en prime un cramique !

Comme vous avez pu le deviner Roméo est spécial et hélas tous les perroquets ne sont pas comme lui ! J’ai une chance incroyable et je le reconnais. Rencontrer Roméo a été une des plus grandes chances de ma vie. Je compte bien en profiter encore des années durant en sa compagnie et celle des autres animaux qui partagent mon quotidien !

Donc pour conclure je dirai que prendre la décision de ne plus gâcher les instants où l’on peut être heureux c’est accepter que les bonheurs que l’on attend soient parfois plus petits que prévus et les savourer quand même s’est comprendre que ne pas rater ce qui s’offre à nous est la première étape, la plus fondamentale, de la construction du bonheur.
C’est le plus intelligent et le plus pragmatique des programmes du bonheur.

Debois Viviane

Mardi le 9 novembre on a découvert les photos de Roméo dans ma chronique...
http://planete.qc.ca/invitation/invitation-9112010-182053.html


Dernière édition par Gi le Lun 13 Déc - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13281
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Lolà, le cacatoès   Lun 13 Déc - 13:50

Lolà

Cette fois je vais vous parler de Lolà.

Nous avions adopté Roméo (notre cacatoès Ducorps M). Mon mari le voyait bien avec une
femelle…. Un jour sur internet j'ai vu une annonce : Cacatoès à vendre, très gentille.

Mon mari me dit prend les renseignements et on verra !

Je réponds donc à cette annonce sachant très bien que mon mari dirait NON !

Je téléphone à la dame qui m’explique qu’elle à hérité de Lolà. Sa maman était
décédée et elle aurait aimé la garder mais le problème était qu’avec 4 enfants elle criait
beaucoup et en plus attaquait son mari ! Donc je lui répondis que j’en parlerais à mon mari et la recontacterais.

Je me disais « C’est fichu mon mari ne voudra jamais ! »

Et bien non !

Il m’a dit de prendre les coordonnées et ensuite nous sommes partis du côté de Mons…
250 km. pour nous s’était long !

Arrivés là-bas nous avons été assaillis par une bande d’enfants criards et courants dans
tous les sens ! Même ma petite chienne nous accompagnant a refusé de sortir de la
voiture de peur des bambins !

Sommes rentrés dans la maison où toute une famille nous attendait et quand je vous
dis une famille s’était une grande famille ! La dame avec qui j’avais parlé, sa maman, sa
grand-mère, les enfants et petits enfants ! Plus deux chiens et deux chats !

Je vois une grande cage au milieu du living…. Avec un oiseau accroché aux barreaux !

Pauvre petit chou elle criait et suivait mon mari du regard….. aie aie me suis-je dite …

Je demande si on pouvait la prendre. Elle me répondit… si vous y arrivez !

Olà me suis-je dite dans quoi me suis-je encore embarquée moi !

Enfin j’ouvre la cage mais Lolà refuse de venir sur moi ! Pas grave elle a trouvé un perchoir ! Mon mari !

Elle sautait, dansait sur son épaule et lui disait des « bb bb » Mon mari ne savait pas
l’attraper car elle restait toujours sur son dos, ses épaules et voir sa tête !

Elle était si câline qu’il s’est laissé séduire.

Nous avons donc acheté lolà ! Je demande ses papiers. Introuvables ! Soi-disant la fille
n’avait rien trouvé dans les affaires de sa maman. Il faut savoir qu’un goffin est interdit à la vente de par le traité de Washington ! Enfin je me suis dite on ne voit pas tellement de différence entre elle et Roméo à part qu’elle est plus petite !

Je veux donc la prendre pour la mettre dans l’aquarium de transport….

Pas possible elle ne voulait pas se laisser attraper ! J’ai dû jeter un essuie-main dessus et la prendre pour la mettre dans sa boite de transport.

Nous avons payé, dit merci et au revoir ! Trop contente eux d'en être débarrassés !

Le voyage du retour s’est bien passer…. Enfin si l’on veut ! Lolà est sortie de son terrarium et s’est installée sur la tête de mon mari et ce durant tout le trajet. Amusant de voir la tête des gens !

Arrivés à la maison j’ai voulu mettre Lolà dans la cage que j’avais préparée pour elle !

Et bien tout comme Roméo elle a préféré la liberté !

Roméo tout content s’est présenté à elle ! Ils se sont très bien entendus directement !

Le problème a été que je me retrouvais avec deux perroquets en totale liberté.

Pouvez-vous imaginer ce que peuvent faire deux becs crochus, trois chiens, trois
chats ?

J’ai donc commencé à me poser des questions, à aménager certaines choses pour eux.

Notamment mes meubles ! Et oui un bec crochu cela gruge beaucoup de bois !

Quelques temps plus tard nous sommes allés au vétérinaire pour la faire examiner et
demander ce que l’on pouvait faire du fait qu’elle était sans papiers hihihi sans papiers ! Il n’y a pas que les humains qui n’en aient pas !

Nous avons endormis Lolà pour lui faire une prise de sang et il a regardé sa bague…. Ouf
elle était baguée d’un an avant la date du traité de Washington protégeant cette espèce !

Il l’a prise en photo et fait un certificat authentifiant ma Lolà.

Quelques jours plus tard je reçois un coup de fil de La Rochelle où les analyses avaient
été envoyées. Lolà était en bonne santé et pas de maladie mais….. fallait lui changer son
prénom car il s’est avéré que Lolà était en réalité un mâle !

Donc Lolà devrait être Lolo mais bon Lolà refuse de changer son prénom alors nous
l’appelons toujours Lolà ! Le plus bizarre s’est que nous avons des difficultés à dire « il ».

Notre cher « Lolà » ne nous en a jamais voulu.

Il reste toujours égal à lui-même et s’entend toujours aussi bien avec Roméo. Ils se
gratouillent tous les deux, volent, jouent et ... crient !

Lolà a aussi son manteau, sort en poussette à la batte en compagnie de Roméo.

Il est toujours aussi possessif avec mon mari et l’a d’ailleurs une fois bien attrapé au nez. Depuis mon mari se méfie un peu alors Lolà vient tout le temps sur moi, me fait des rouler bouler, ouvre son aile et se cache !

Le matin nous adorons déjeuner ensemble. Il prend toujours une gauffre molle avec une
tasse de thé ! Nous dégustons ensemble et nous parlons de choses et d’autres ensuite
Roméo nous rejoint un peu plus tard car lui n’est pas un lève-tôt, que du contraire !

C’est pourquoi le dimanche quand je pars à la Batte avec Lolà dans la poussette je m’amuse toujours comme une folle ! Lolà n’aime pas les vieux pavés de la ville car elle rebondit sur sa poussette !

Quand nous arrivons près des marchands, Lolà les interpellent et ils viennent toujours lui
faire une caresse, lui donner un fruit et Lolà de répondre « bb lolà »

Croyez- moi on l’entend arriver de loin ! C’est bizarre mais elle sait où nous allons et chez
quel marchand ! Elle adore comme Roméo se faire remarquer. Beaucoup de personnes les
prennent en photos ou me demandent la permission de se faire photographier avec eux !

Si vous pouviez savoir ou ressentir la joie, le bonheur que je ressens en leur compagnie !

Au Nouvel An par exemple mon mari travaille toujours et bien je réveillonne avec mes
animaux et je regarde André Rieux et nous valsons tous les trois comme des fous ! Nous
mangeons ensemble et nous allons même dès fois à la messe de Noèl ensemble.

Cette année Roméo est invité à la messe de Minuit de Saint Pholien pour mettre le petit
Jésus dans la crèche avec l’âne, le bœuf et les moutons. Les enfants ensuite se regroupent et chantent l’enfant Jésus ! C’est magnifique vous savez. Comme ils ont un manteau, un pull ils n’ont pas froid sinon ils rentrent dans la poussette bien au chaud car je mets une briquette chauffante enveloppée dans un essuie-main au cas où !

Demain je vais aller au marché de Noèl avec Lolà et j’espère qu’il ne va pas être trop gâté
car Roméo une fois en est revenu avec une crise de foie !

Lolà passe la journée dans la véranda maintenant car là-bas elle y retrouve son copain Léo, (cacatoès rosalbin) Paulie, (conure), Tommy, le mainate et puis c’est tellement agréable de prendre sa douche accrochée au grillage et battre des ailes et puis il faut aussi appeler les enfants dans la cour de récré ! Dès le coucher du soleil il demande pour rentrer car s’est l’heure de son thé « bonne nuit » de Ricolas ! Une petite rasade de miel au thym et nous n’échangerions jamais ce moment pour tout l’or du monde !

Chacun de mes animaux à son moment propre et nous sommes si bien que nous en
profitons au maximum. Ils comprennent toujours mes sentiments et me soutiennent à leur
manière !

J’ai plus d’une centaine d’oiseaux.

Du plus petit au plus grand mais tous ont leur place propre ! Pas de jalousie, de dispute….

Mais le meilleur est qu’ils s’entendent tous très bien ! Et c’est là la magie que je ressens.

Si dans la vie, nous les humains puissions en faire autant, le monde serait bien meilleur !

La vie des grands hommes nous rappelle que nous aussi nous pouvons rendre notre vie
sublime, et laisser derrière nous, après la mort, des empreintes sur le sable du temps.

Mais ne dit-on pas que la vie qui cherche sa vie n’est pas une vie ?

Moi je ne cherche plus ma vie.

Je l’ai trouvée et je l’aime comme elle est.

Avec ses moments de peines lorsqu’un oiseau meurt, qu’un chien vieux de 15 ans me quitte après autant d’années de bons et loyaux services on se retrouve le cœur brisé.

Maintenant j’ai appris qu’un de mes frères à un cancer du poumon. Je le sens découragé,
démoralisé, ne supporte pas la douleur et moi je souffre de le voir ainsi alors mes amis à
poils, à plumes me soutiennent à leur manière ! Il m’arrive de ne pas dormir car je pense à
mon frère et eux sont là ! Toujours fidèles au poste ils me câlinent et s’occupent de moi comme moi je m’occupe d’eux quand l’un ou l’autre est malade. Lolà m’aide aussi à les nourrir, à les soigner et même à les retrouver car quelque fois, il arrive qu’un s’envole !

La prochaine fois je vous parlerai de Léo le rosalbin !

Je vous souhaite à toutes et tous une bonne lecture si toutefois cela vous intéresse !

Debois Viviane.

Liège

Belgique

On pourra voir des photos de Lolà dans ma chronique du mardi le 14 décembre 2010
http://planete.qc.ca/invitation/archive.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
 
Les animaux de Viviane Debois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les animaux des "Drôles de petites bêtes"
» Mes animaux [Chlo]
» animaux en pompons de laine
» Ash - Série [Debois, François & Krystel]
» Mes animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Vive le partage :: Images, histoires, légendes, découvertes d'artistes et plus-
Sauter vers: