Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Choucas, je vous aime!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
José Chanly
100 messages


Nombre de messages : 1617
Localisation : Fosses-la-Ville
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Choucas, je vous aime!   Sam 3 Nov - 12:29


L'ALBUM de famille (42)


http://massuin.skyrock.com/

PO LI et LI PO

Duvel, une muse
pour nos deux choucas, pour preuve
ils bégaient tiak tiak
il peut parler le patron
c'est lui seul qui vous l'écluse


Nos deux choucas - ils furent trois au début de l'aventure - aimaient poser devant l'objectif, surtout si une Duvel se profilait à l'horizon! Rien qu'à voir la bouteille, ils ne se sentaient plus de joie et se mettaient à tiaktiaker à qui mieux mieux. Po Li et Li Po ont fait le bonheur de toute la famille, des petits-enfants en particulier. A tour de rôle, Mathilde, Laura, Mathieu et Tanguy s'en occupaient, plus fiers qu' Artaban. Rendez-vous compte : pouvoir tenir en main des oiseaux libres de leurs mouvements! Le paradis terrestre, vous dis-je.

Comme j'étais celui qui les avait sauvés à la sortie du nid, c'est vers moi qu'ils s'amenaient avec le plus de plaisir. J'écartais les bras à la manière de l'homme nu de Léonard de Vinci, criais "tiak tiak" et ils quittaient le toit pour venir se poser sur mes musculeuses épaules. Impressionnant! Quel bien-être n'éprouvais-je pas à ces moments-là!

Confiants comme des enfants vis-à-vis de leurs parents, ils venaient le soir me becqueter les oreilles en signe d'amitié ou se tenir, sans dire un mot, à côté de moi. Si je leur parlais, ils me répondaient dans une langue que je n'eus pas le temps d'apprendre. Un jour que je promenais la tondeuse près de la sapinière, les deux choucas (incroyable mais vrai!) se posèrent sur mes épaules. Je les ai trimbalés durant un bon quart d'heure. Ni le bruit de la tondeuse, ni mes mouvements un peu brusques n'eurent raison de leur stoïcisme. Même pour la mise en marche qui nécessite des gestes énergiques, l'un des oiseaux se tenait perché sur moi. Quelle confiance! J'en étais tout retourné. Des anges, ces oiseaux noirs...

Les souvenirs m'assaillent : une autre fois, Po Li participa à l'une de mes randonnées cyclistes, toujours sur une épaule, la gauche, à l'ébahissement d'un homme qui travaillait devant chez lui. A mon tour de faire preuve d'une certaine fierté. C'est bien simple : je commençais à me prendre pour saint François d'Assise. J'aurais bien fait de le prier plus souvent!

Un beau jour, l'attrait de l'inconnu fut le plus fort : fin septembre, ils s'en allèrent pour ne plus revenir. Snif! mais... quelle merveilleuse expérience!




[ Ajouter un commentaire ] [ Aucun commentaire ]
# Posté le jeudi 01 novembre 2007 14:14
Modifié le jeudi 01 novembre 2007 15:48


L'ALBUM de famille (43)

CHOUCAS, JE VOUS AIME!


J'ai recueilli trois
petits choucas tombés du
toit, trois caractères
l'un charmant l'autre un peu froid
le dernier assez rétif


Les choucas, enfants
de la cheminée
sortent tout noirs de leur nid


La pie du pré prie
son dieu bicolore, ce
choucas son roi nègre


Un des trois partit
rejoindre le paradis
des choucas, croix blanche


J'aime héberger dans
un tanka mes deux choucas
les jours de chaleur
ils y cherchent un peu d'ombre
et quelques vers à manger


A la cheminée
chaude adossé, le choucas
soigne son arthrose


Ils glissent le long
du toit l'un sur l'autre nos
choucas amoureux


Tourterelle qui
t'attaques à mon choucas
fais gaffe car si
tu te trouves dans ma ligne
de tir, attends-toi au pire


Deux choucas s'épouillent
sur le faîte ensoleillé
d'un toit, tout bronzés


De la cheminée
je déloge un choucas aux
cheveux gris, mon frère


Dodelinement
d'un noir choucas me chipant
sous l'arbre une noix


Le cri d'un choucas
les deux miens me reviennent
en pensée seulement


Au cri d'un choucas
mon attention s'affine est-ce
l'un de nos chéris
revenu de Provence ou
d'ailleurs en manque de moi?


Tel l'enfant prodigue
nous est revenu l'un des
choucas, affamé

---
Devant l'oiseau noir
croassant je récitai
la voix enrobée
de tendresse, il était mort
et il nous est revenu

nous l'avions un soir perdu
mais ce matin retrouvé!
---

Mon pauvre choucas
pas quatre mois et déjà
quelques cheveux gris


José Chanly
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13141
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: Choucas, je vous aime!   Dim 4 Nov - 23:30

Une si belle histoire...
Des bêtes étonnantes.

Merci José de nous permettre de lire ça.

Ginette

_________________
...

[img][/img]
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
ou ici :
http://ginette-villeneuve.qc.ca/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
José Chanly
100 messages


Nombre de messages : 1617
Localisation : Fosses-la-Ville
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: Choucas, je vous aime!   Lun 5 Nov - 5:30

Bonjour Gi,

Je te remercie de ta visite : le blog en est tout retourné. Un si long voyage pour lui rendre hommage... Les choucas te bécotent les joues.

José
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Choucas, je vous aime!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Choucas, je vous aime!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vous aime
» Je vous aime (Acrostiche)
» "Femmes je vous aime" le 15 janvier 2012
» JE VOUS AIME (BIEN PROFOND) de Cedrik Danielsson
» 8 Mars . Femmes, je vous aime :o)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Poésie & Littérature :: Textes en prose, contes, nouvelles, essais, etc..-
Sauter vers: