Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La métamorphose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
José Chanly
100 messages


Nombre de messages : 1617
Localisation : Fosses-la-Ville
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: La métamorphose   Jeu 4 Oct - 6:19

LA MÉTAMORPHOSE

pamphlet

J'étais un brave garçon élevé chrétiennement, ayant fréquenté le petit séminaire de Floreffe, si! Abbés et parents m'apprirent à longueur de journée et de sermon qu'il ne fallait pas se battre et à fortiori tuer son semblable, et que je devais aimer mon prochain comme moi-même. Pas facile à mettre en pratique au réfectoire le jour où il y avait des frites au menu. La curée!

A 21 ans, j'accomplis mon service militaire. Un sergent nous réunit dans une salle et, tout de go, nous mime les différentes manières d'envoyer un homme ad patres. Frissons! Tu t'approches derrière l'individu né dans un autre pays et tu l'égorges comme un porc! Vlan! Ne parlons pas du sang.

D'abord gênés, on finit, au bout de quelques leçons, par s'adapter aux circonstances : on n'est pas des mauviettes. Quelques mois passent : ne vient pas la guerre. Ni tueur, ni tué, préservé si pas contaminé. Tu n'es plus tout à fait le même, tu réagis au quart de tour. Un parapluie qui s'ouvre devient un lance-flammes et ta boule de pétanque une grenade. Tellement drillé que, dès qu'une orange se présente, tu te planques. Ne parlons pas des suppositoires que tu t'empresses d'introduire dans le chargeur!

Une anecdote sur le même thème : revenu en permission, j'aplatis comme une crêpe sur le parvis de l'église un gendarme qui avait fait mine, selon moi, de dégainer. En fait, il était en train de sortir un mouchoir de sa poche. Plus fort, mon épouse, pendant quelque temps fit chambre à part à la suite d'un étranglement nocturne à demi réussi. Une vraie bête de combat, vous dis-je.

Si je dois émettre un regret? Celui d'être enterré "à la pékinoise", sans drapeaux ni Brabançonne. Les veinards
José Chanly
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13144
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La métamorphose   Ven 5 Oct - 9:49

être enterré à la pékinoise. c'est quoi ?

Bonne journée, ici il fait très beau, il reste encore des tomates et des
concombres sur mes plants même si les feuilles sont fanées...

Et il m'est arrivé plein de bonnes choses depuis une semaine dont celle
d'avoir vu un chevreuil brouter dans la forêt...

Au revoir,

Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
José Chanly
100 messages


Nombre de messages : 1617
Localisation : Fosses-la-Ville
Date d'inscription : 20/12/2004

MessageSujet: Re: La métamorphose   Ven 5 Oct - 12:43

Bonjour Gi,

Si je consulte mon Robert, je lis : pékin n.m. Le civil.
Se mettre, s'habiller en pékin. Deux militaires et un pékin.

A partir de ce mot, j'ai créé l'expression "à la pékinoise" = comme un pékin, sans le décorum militaire.

Bisous d'un pékin belge...

José
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La métamorphose   

Revenir en haut Aller en bas
 
La métamorphose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2x01] La métamorphose de Buffy
» La métamorphose de Franz Kafka
» 30-04-07, Heillecourt, la métamorphose physique
» Une métamorphose iranienne de Neyestani
» Naoko Takeuchi - Métamorphose - Sailor Moon T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Poésie & Littérature :: Textes en prose, contes, nouvelles, essais, etc..-
Sauter vers: