Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Synthia Ngoma par Maryvonne Griat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13145
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Synthia Ngoma par Maryvonne Griat   Lun 18 Juin - 15:35






Synthia Ngoma est née le 1er juillet 1981 à Libreville au Gabon. Technicienne clinique, étudiante en soins infirmiers, passionnée de littérature, elle admet volontiers que le parcours de sa vie suit une orientation on ne peut plus bohème. Elle vit en couple, mais n’a pas d’enfant. Ses artistes préférés sont Sting, Natasha Atlas, Corneille. L’écriture, la danse, la musique, le plein air, la science, les séries policières, les documentaires, le dessin font aussi partie de ses loisirs et de ses passions.

Introvertie, mystérieuse, Synthia Ngoma est peu loquace au sujet de son enfance, qu’elle décrit comme une histoire à la fois triste et heureuse. Elle habite à Longueuil (la ville de sa vie!), en banlieue de Montréal où elle aime vivre. Elle préfère la banlieue à la campagne, parce qu’elle ressent le besoin d’être entourée de gens et d’animation.

Idéaliste, elle pense que les êtres humains doivent réorganiser les systèmes dominants de nos sociétés actuelles tels que la religion et la politique. Plus d’égalité et d’humanisme pourraient favoriser un meilleur dialogue entre les peuples de la Terre, qui se rendraient vite compte que nous aspirons tous, fondamentalement, à la même chose : mener une existence sécuritaire, pacifique et juste pour nous et nos enfants. Ainsi, la foi en un Dieu — quel qu’il soit — devrait être respectée puisqu’il s’agit d’un droit inaliénable, tout comme celui de respirer de l’air pur, de manger à sa faim, de se vêtir, et d’être soigné quand on tombe malade.

« Certaines nouvelles technologies sont une fenêtre ouverte sur le monde entier, fait observer Synthia, cela nous fait prendre conscience, chaque fois que nous sommes assis devant notre ordinateur ou notre télévision, à quel point d’un continent à l’autre, nous sommes seuls dans la foule. Cette fenêtre ouverte attisera davantage notre envie de découvrir ce monde qui nous appartient à tous; ce monde que nous croyons connaître, mais dont nous ignorons plusieurs facettes; ce monde que nous craignons parfois, mais qui pourtant est une maison, la nôtre ».

L’auteur espère que les sociétés s’orienteront vers une véritable solidarité.

De nature optimiste, Synthia Ngoma mord dans la vie à pleines dents. Elle affiche une belle confiance en l’avenir : celui du monde et le sien! Même si elle se questionne beaucoup, cela n’entache en rien sa bonne humeur. L’œil rieur, elle affirme que c’est dans le confort de notre maison, chalet, cabane ou château que ces joujoux modernes et postmodernes viennent nous confronter à cette réalité que nous ne pouvons plus réfuter : nous sommes tous, bel et bien, sur le même vaisseau spatial.

L’être humain s’estimerait-il moins que le fragment de limon d’un ruisseau desséché? Découvrirons-nous la solution dans l’union? Synthia Ngoma a-t-elle tort? A-t-elle raison? Chose certaine, tous nous cherchons et retrouvons ce trésor en tous lieux : la vie sur Terre. Reste à savoir si nous y tenons… ou si, sans regret, nous ne laisserons que ruines derrière nous…

Les textes de Synthia Ngoma sont truffés de symboles, de double sens, de réflexions, d’aventures, de poésie et d’action. Dans un style bien personnel, la jeune auteur allie la culture gabonaise de ses origines à celle du Québec dans des expressions et des images parfois saisissantes. Elle possède encore plus d’écrits à l’état de manuscrits que d’œuvres éditées. Elle a publié son premier roman, L’Autre, au début de l’année 2007, mais croyez-moi ce ne sera sûrement pas le dernier.

Elle soutient les organismes de bienfaisance comme Oxfam Québec. Elle rêve de créer, un jour, une fondation qui se consacrerait à la cause de l’égalité sociale et internationale. Ce projet lui tient à cœur. Gageons qu’elle y mettra toute son énergie et sa détermination, et qu’elle réussira!

Sa citation préférée : Quand on veut, on peut !


Le site:
http://manuscritdepot.com/a.synthia-ngoma.htm




Synthia Ngoma
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
 
Synthia Ngoma par Maryvonne Griat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» METAL MELODIE de Maryvonne Rippert
» BLUE CERISES (Saison 2) RODE MOVIE de Sigrid Baffert, Jean-Michel Payet, Cécile Roumigiuère et Maryvonne Rippert
» Bouton-lien : Pas à pas spécial, Maryvonne
» le maryvonne (dundee de camaret)
» mat du langoustier maryvonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Poésie & Littérature :: Textes en prose, contes, nouvelles, essais, etc.. :: Chroniques d'art-
Sauter vers: