Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vérité et l'illusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emilie
100 messages
avatar

Nombre de messages : 455
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: La vérité et l'illusion   Mar 7 Mar - 10:36

La vérité et l’illusion

L’illusion, étymologiquement, c’est ce qui se joue de nous, ce dont on est le jouet. Peut-on se délivrer de toute illusion, peut-on vivre sans illusion, ou bien n’est ce pas là, la pire des illusions de se croire hors de portée des illusions ? Et d’abord, pourquoi vouloir se délivrer des illusions, et le veut-on réellement jamais ? L’illusion plaît et enchante, et peut-être ne plaît-elle que parce qu’on s’y complaît : l’illusion ne nous trouve –t-elle pas toujours des jouets bien consentants, tant elle rassure et égaie la vie. Pourquoi ne se contente t-on pas de l’illusion, pourquoi cet attachement de l’homme à la vérité, pourquoi cet acharnement à la trouver, alors que la vérité est souvent cruelle et toujours indifférente à nos désirs, à ce que nous voudrions qu’elle soit ?

Il y a une force propre de l’illusion qui fait qu’on la prend presque invinciblement pour la vérité. On ne peut être dans l’illusion qu’en étant persuadé d’être dans la vérité. Il y a une présence et une prégnance de l’illusion qui mime presque à la perfection l’évidence de la vérité. Ainsi, des peintures en trompe-l’œil donnent toute l’apparence de la chose réelle, et un peintre se vantait de s’être lui-même cogné en tentant de passer par une porte qu’il avait auparavant peinte dans un mur. La mésaventure de l’illusionniste illusionné consacrerait la victoire à l’illusion, capable de tromper même celui qui l’a produite.
Une illusion n’est pas forcément une erreur, toute erreur n’est pas une illusion. Le trait distinctif de l’illusion, c’est qu’elle flatte nos désirs et sans doute en dérive (Freud). L’illusion, c’est le réel teinté aux couleurs de nos désirs. L’illusion corrige la réalité pour la rendre conforme à nos désirs. D’où sa force : alors que l’erreur réfutée disparaît (Spinoza), une illusion réfutée cent fois peut fort bien se maintenir. Tel est le cas de la religion selon Freud, qui se maintient malgré toutes les réfutations qui en ont été faites depuis le siècle des Lumières, précisément parce qu’on n’y croit pas pour des raisons mais qu’on à besoin d’y croire. Ce qui fait la force de l’illusion, c’est la virulence des désirs qui la sous-tendent. La raison se montre incapable de dissiper des illusions qu’elle n’a pas elle-même engendrées.
Nous ne pouvons croire à nos illusions qu’en les prenant pour de vérités. Dès qu’elles nous apparaissent clairement comme des illusions, nous ne pouvons plus nous y attacher, elles-mêmes nous déçoivent autant que les vérités qu’elles nous masquaient. Cela montre que l’homme n’est pas seulement le siège de désirs, il est aussi porteur d’une exigence de vérité. Il ne peut adhérer à ses illusions qu’en les prenant pour des vérités. L’homme se détourne de ses illusions dès lors qu’il les a clairement identifiées comme telles. Ou bien est-ce au contraire le fait qu’il soit devenu capable de s’en détacher qui lui permet de prendre conscience de leur caractère illusoire ?(Freud : l’enfant cesse de croire à la toute-puissance de son père dès qu’il a pris assez d’assurance pour n’en avoir plus besoin pour affronter la réalité extérieure.)

La vie ne se satisfait jamais de la vérité, la vérité est toujours décevante à l’aune de nos désirs. Vivre, c’est toujours entretenir un certain nombre d’illusions quant à nous-mêmes et au monde. Pour Schopenhauer, l’illusion ne détourne pas de l’action, bien au contraire : toute activité est le fruit d’une illusion. L’homme n’agit que porté par l’illusion qu’il va atteindre le bonheur, qu’il va satisfaire ses désirs. Le détachement à l’égard de toutes nos illusions ferait de nous des êtres purement contemplatifs, il nous camperait devant le spectacle absurde de l’affairement universel de l’humanité. La sagesse, c’est être revenu de tout, désabusé. C’est « quand ça ne prend plus », quand plus rien ne peut se jouer de nous, parce que nous nous retirons de la partie, nous ne « jouons plus ».

Mais si l’illusion, comme le reconnaît Schopenhauer, est nécessaire à la vie et à l’action, faut-il et peut-on vraiment s’en détourner ? Ne faut-il pas au contraire célébrer l’illusion comme telle, et dire que si toute vie se nourrit d’illusions (celle du bonheur, du progrès, etc..) alors l’illusion est la vérité de la vie. Si tel est le cas, alors vouloir la vérité, ce serait vouloir la mort. Socrate ne dit-il pas, dans les dialogues de Platon, qu’il faut être mort pour voir enfin la vérité en face ? « Il se pourrait qu’on ne puisse connaître toute la vérité sans mourir. » (Nietzsche)
« Malgré toute la valeur que l’on doit reconnaître au vrai, à la véracité, il se pourrait qu’il faille attribuer à l’illusion, à l’apparence, à la volonté de tromper une valeur supérieure et plus essentielle pour toute vie. » (Nietzsche)

Schopenhauer faisait résider la sagesse dans la perte de toutes ses illusions : mais n’est ce pas là confondre un peu vite sagesse et neurasthénie, et réputer sage tout esprit chagrin ? Etre désabusé, n’est ce pas simplement s’entêter dans des désirs insensés et constater que la vérité n’est pas au rendez-vous, que la réalité n’est pas à la hauteur de nos espérances ? La sagesse ne supposerait-elle pas au contraire de s’interroger sur ce qui a motivé nos désirs et nos espérances, de passer d’une critique de la réalité à une critique de nos propres attentes ?

L’homme ne peut être véritablement délivré de ses illusions que lorsqu’il a compris en quoi ce sur quoi il faisait porter ses désirs était un bien illusoire (Spinoza). C’est ainsi qu’Epicure s’efforce de montrer à ses disciples que le désir de gloire ou d’honneurs n’est qu’un désir vain, c’est-à-dire en vérité un néant de désir : c’est un désir qui est suscité par la société qui nous est suggéré et qui n’est pas en vérité notre désir.
C’est donc ne renoncer à rien que de renoncer à de tels désirs, dès lors que j’en ai effectivement compris la vanité et le néant.

Conclusion :
Etre délivré de ses illusions, c’est donc non pas être revenu de tout mais c’est au contraire orienter ses désirs vers les seuls biens véritables que sont la sagesse et l’amitié. Désir et vérité ne s’excluent que tant que le désir est la proie de l’imaginaire au lieu de se tourner vers le réel. Mais comment le désir pourrait-il rejoindre le réel s’il n’en part pas ? Par exemple, comment rencontrer un jour la femme idéale si l’on commence par l’imaginer ? On ne fera alors que projeter sur elle des qualités imaginaires et donc on se condamne à s’enfermer dans l’illusion. La vérité ne peut être alors que ce pour quoi l’on renonce à ses illusions du fait de la rencontre d’une personne réelle qui éveille le désir.
Cet éveil du désir pourrait être alors la marque même du vrai.

_________________
n'entendre que les silences,
n'écouter que les mots,
ne donner que le beau,
ta vie aura un sens
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13145
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Mer 8 Mar - 4:14

C'est beau et si profond.

Bonne journée ma belle amie.

Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Emilie
100 messages
avatar

Nombre de messages : 455
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Lun 13 Mar - 19:06

Merci ma gi et a tout bientôt. mille bisous. noel-2

_________________
n'entendre que les silences,
n'écouter que les mots,
ne donner que le beau,
ta vie aura un sens
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Sam 29 Avr - 10:10

Quelle vérité! Merci Ginette. bisous
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13145
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Sam 29 Avr - 16:46

Suzanne a écrit:
Quelle vérité! Merci Ginette. bisous

Il faut surtout remercier Émilie... qui est absente présentement.
Elle vient de perdre un membre très important de sa famille.
Elle lira ton commentaire à son retour.

Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Emilie
100 messages
avatar

Nombre de messages : 455
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Mer 3 Mai - 2:00

Merci ma Gi. je reviens bientot. je pense à vous.
Voila, il est au paradis et je continuerai de l'aimer ma vie entière. merci pour tes mots de soutiens.

Suzanne merci du commentaire je reviens comme je le disais bientot vous en faire partager d'autres. Bisou à tous. Em.

_________________
n'entendre que les silences,
n'écouter que les mots,
ne donner que le beau,
ta vie aura un sens
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13145
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Mer 3 Mai - 3:47

Émilie

je t'embrasse,

Ginette
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Ophios
Messsager
avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : comme j'aime à le dire quelque part entre ici et la lune ;°)
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Mar 9 Mai - 11:31

clin d'oeil du moment que renoncer aux illusions n'est pas renoncer à ses rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13145
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Mar 9 Mai - 12:59

en fait on ne peut renoncer aux illusions...
Chaque instant en est rempli puisqu'on a pas une vision du tout.

Les rêves sont une toute autre chose, jamais il ne faut renoncer à ça.

Ciao.
Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Emilie
100 messages
avatar

Nombre de messages : 455
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Lun 15 Mai - 10:11

me voila! encore un peu afin que mon esprit soit totalement près de vous. Claire et précise je vous aime et vous remercie de l'intérèt que vous portez à cette rubrique j'ai besoin de vos messages pour avancer.. bisous ma gi.

_________________
n'entendre que les silences,
n'écouter que les mots,
ne donner que le beau,
ta vie aura un sens
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13145
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Lun 15 Mai - 13:10

Émilie

es-tu revenue en Belgique ou si tu es toujours en France ?

Je pense souvent à toi.

Ginette
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Emilie
100 messages
avatar

Nombre de messages : 455
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Jeu 18 Mai - 6:07

je suis en belgique ma Gi. je me remonte doucement. j'ai tant de temps et de choses à rattrapper avec vous. J'ai tant de choses à te dire. bisou ma belle. Em. clin d\'oeil

_________________
n'entendre que les silences,
n'écouter que les mots,
ne donner que le beau,
ta vie aura un sens
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13145
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Jeu 18 Mai - 23:47

Ma belle Emilie

je suis contente de te lire, prends soin de toi.

Ce vendredi dans ma chronique je vais présenter un poème d'Yves
http://planete.qc.ca/invitation/

ensuite aller dans les archives en haut à droite.

Bisous, Noel-1 je pense à toi. Noel-1

Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Emilie
100 messages
avatar

Nombre de messages : 455
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Ven 19 Mai - 7:54

je mets cet après midi un poème que j'ai fais en France pendant mon séjour.
j'ai eu tes appels téléphoniques mais à chaque fois j'étais en voiture ou il n'y avait pas de réseau. suis désolée, j'aurais tellement voulu parler avec toi en + j'avais besoin dans le chagrin d'avoir une voix amie en + de celle de mon amour.
mille bisous. ton amie Em<;

_________________
n'entendre que les silences,
n'écouter que les mots,
ne donner que le beau,
ta vie aura un sens
Revenir en haut Aller en bas
Emilie
100 messages
avatar

Nombre de messages : 455
Localisation : France
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Ven 19 Mai - 10:52

Je suis allée voir. c'est très joli. merci ma Gi.

_________________
n'entendre que les silences,
n'écouter que les mots,
ne donner que le beau,
ta vie aura un sens
Revenir en haut Aller en bas
sorofin
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 25/07/2013

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Jeu 25 Juil - 5:57

Je vous conseille un très bon blog qui ne parle que de l'illusion: http://www.laloux.org/l-homme-et-ses-illusions/
Revenir en haut Aller en bas
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13145
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   Sam 27 Juil - 10:23

Bonjour
merci pour ce lien et bienvenue sur ce forum...
Gi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vérité et l'illusion   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité et l'illusion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question d'Ivoi Le Chevalier Illusion.
» Illusion [court metrage]
» Illusion
» Illusion optique
» [Poème] - Illusion - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Philosophie, psychologie & rêves :: Philo-
Sauter vers: