Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jérôme Pilette : Les Enjôleuses

Aller en bas 
AuteurMessage
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13251
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Jérôme Pilette : Les Enjôleuses   Lun 29 Aoû - 23:35

Les Enjôleuses

Hahahahahahahaha! Excusez moi! Mais non voyons! Je ne ris pas de vous! Jamais je ne me le permettrais! Je ris encore du film.
Oui c'était bon, et oui, c'était meilleur que le film de Steven Seagal.
Ça fait du bien de voir Jennifer Love Hewitt dans un autre rôle que celui d'une jeune folle qui crie sans arrêt parce qu'un marin portant un crochet à viande en guise de main la poursuit pour la tuer! Même si c'est toujours agréable de la voir, cette fois ça l'est encore plus. Je ne ferai pas d'autres commentaires sur sa "talentueuse" "prestation".
Cette comédie met également en vedette Sigourney Weaver, Ray Liotta et Gene Hackman, pour ne nommer que ceux-ci, qui sont tous excellents.
Si vous venez de vous fiancer, je ne vous conseille pas ce film car vous pourriez, après coup, changer d'idée en ce qui a trait à votre projet de mariage. Que diriez-vous si la femme que vous venez de marier ne vous avait en fait marié que pour divorcer la journée suivante et ainsi obtenir la moitié de votre argent ? C'est exactement ce que font Sigourney et Jennifer; elles enjôlent, c'est leur métier. La mère et la fille doivent faire un dernier coup pour payer leurs dettes, ensuite elles feront cavalières seules, mais ce coup (vous vous en doutez), ne sera pas aussi facile que prévu. Suivront des péripéties drôles, amusantes, sexies, touchantes, hilarantes, ridicules, répugnantes¼ (j'exagère un peu là là).
Ray Liotta, pour sa part, paraît beaucoup mieux que la dernière fois qu’on l'a vu, c'est à dire dans "Hannibal" avec la partie supérieure de son crâne en moins et son cerveau exhibé à la vue de tous. Il s'avère être un meilleur acteur qu'il ne le semble et est particulièrement tordant au début du film.
En somme, si j'avais la chance de me marier avec Jennifer Love Hewitt ne serais-ce que pour 20 minutes, ça vaudrait bien la moitié de ma fortune actuelle (122,37 $).

Jérôme Pilette, Journal La Revue de Terrebonne, 28 mars 2001.

www.larevue.qc.ca
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
 
Jérôme Pilette : Les Enjôleuses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chez Pilette, rien que des vedettes !
» Hapi Mari ; )
» De l'inédit en piste
» Moto Râleuses - Tome 1: Cathiiiie!! [Devillard, Catherine]
» Ton sourire m'enjôle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Théâtre, télévision & Cinéma :: Mots de cinéma-
Sauter vers: