Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jérôme Pilette : Blessures fatales

Aller en bas 
AuteurMessage
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13310
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Jérôme Pilette : Blessures fatales   Lun 29 Aoû - 23:27

Blessures fatales

Ahhhhhhhhhhhhhhhh, Steven Seagal ! Il ne peut s'empêcher de sauver le monde à chacun de ses films. Si seulement il pouvait s'en empêcher, je crois que l'industrie du cinéma ne ferait que s'en porter mieux.
Je vous avoue, mes chers lecteurs, que Steven Seagal est pour moi une énigme. Cuirassé en péril, Express en péril, Alerte sous la terre, j'ai vu plusieurs de ses films. J'ai constaté que Steven n'était capable d'exprimer qu'une seule émotion. Le mystère, c'est de trouver laquelle. C'est probablement ce qui le place parmi les autres grands acteurs tels que Kurt Russel, Chuck Norris et Steven Seagal. Que de talent ! Oui monsieur, que de talent !
Parlons maintenant de Blessures fatales, ce n'est pas parce que Steven Seagal est médiocre que le film doit nécessairement l'être, mais c'est tout de même le cas. Oui, il y a de bonnes scènes d'action. Oui il y a de bonnes scènes de bagarres, je vous l'accorde, mais on les a vues cent fois ces scènes! Ce film n'est qu'un prétexte pour nous les montrer encore, et encore, et encore, et encore, et encore¼
Je vous le dit, c'est un conseil d'ami, ne perdez pas deux précieuses heures de votre vie, et huit précieux dollars pour aller voir Steven Seagal sauver Détroit de la corruption policière. Ne suivez pas mon exemple, moi c'est mon travail de le faire. Aller voir ce film est loin d'être agréable, vous n'en retirerez aucune satisfaction personnelle, ni collective. À moins, bien sûr, d'être un fan inconditionnel de Mr. Seagal, si cela est possible.
En résumé, j'ai bien aimé la musique du film, et les sièges étaient relativement confortables.
Ma prédiction de la semaine : le prochain film de Steven Seagul s'appellera : Carrière en péril.

Jérôme Pilette, Journal La Revue de Terrebonne, 21 mars 2001.

www.larevue.qc.ca
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
 
Jérôme Pilette : Blessures fatales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES BLESSURES INVISIBLES de Nicholas Evans
» LES BLESSURES DU PASSE de Lisa Kleypas
» Les blessures de verre
» chez Pilette, rien que des vedettes !
» Philip Reeve : Mécaniques fatales et autres romans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Théâtre, télévision & Cinéma :: Mots de cinéma-
Sauter vers: