Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La naissance de Marie ( 2/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BOKAY
Ange


Nombre de messages : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: La naissance de Marie ( 2/2)   Mer 17 Aoû - 9:34

Jérôme et Raymond n’osent intervenir. Si l’homme regarde Laure ainsi, c’est probablement qu’il s’y connaît ? Peut-être un médecin ? Les secondes passent, quelques minutes… Et enfin l’homme sort du 4x4.
--- Combien de temps pour retourner chez vous ? Demande l’homme.
--- Une vingtaine de minutes répondent ensemble Jérôme et Raymond.
--- Alors on retourne chez vous, mais il faut faire vite dit l’homme, le travail a déjà commencé.
--- Vous êtes sûr…Demande Jérôme.
--- Soyez sans crainte, c’est pas mon premier accouchement dit l’homme.
Ces dernières paroles rassurent Jérôme et son beau-père, certes ils n’ont aucune certitude sur les capacités médicales de cet homme, mais à vrai dire, ils n’ont pas d’autre choix. Ils accrochent tous leurs espoirs à cet homme, sorte de vagabond solitaire qui prétend avoir pratiqué de nombreux accouchements. Jérôme fait demi-tour et s’efforce de rouler dans les traces laissées à l’aller. Le 4x4 prend de la vitesse.




--- Vous faites trop de secousses ! Dit l’homme, Vous voulez qu’elle accouche ici, dans la voiture ? Ralentissez !
Jérôme obtempère. Il n’a pas l’habitude d’obéir ainsi aux ordres d’un inconnu, mais la situation est exceptionnelle. De plus, il est trop concentré sur sa conduite pour entamer une discussion, alors il ralentit et demande si ça va mieux ainsi. L’homme ne répond pas, il est penché sur Laure, une main posée sur son ventre, l’autre lui prenant le pouls au poignet.
--- On n’aurait jamais monté la côte ! Dit Raymond, non, c’était impossible !
Mais Raymond ne reçoit aucune réponse, il comprend que ce n’est pas le moment de se lamenter et d’émettre des hypothèses. Faut que je laisse Jérôme concentré sur sa conduite se dit-il. Et il se tu jusqu’à la ferme.
Le 4x4 se place juste devant la porte d’entrée, La mère de Laure ouvre et demande ce qu’il se passe.
--- Préparez vite la chambre du rez-de-chaussée ! Dit Jérôme… Laure est sur le point d’accoucher.
Laure descend doucement du 4x4 et s’assied sur une chaise dans la cuisine en attendant que sa mère prépare le lit, juste à côté. L’homme rentre dans la grande cuisine, ôte son manteau, le pose sur le dossier d’une chaise, et demande à voir l’armoire à pharmacie. Il demande ensuite de préparer de l’eau bien chaude, installe Laure sur le lit et demande à rester seule dans la pièce avec la mère de Laure. La porte de la chambre se referme.
Jérôme et Raymond tournent en rond dans la cuisine, Julien pose une quantité de questions.
--- Est-ce que ma petite sœur va venir ici ? Demande-t-il.
--- Oui, répond son père, bientôt tu auras une belle petite sœur.
Julien fait le tour de la table en courant et chante : « J’aurais une petite sœur, la, la, la.
--- Tais-toi ! Dit son père, tu vas fatiguer ta mère à crier comme ça !
La mère de Laure sort de la chambre, elle vient chercher des serviettes.
--- C’est pas facile, dit-elle, le bébé est bien avancé mais les contractions ne sont pas encore assez fortes.
--- Et l’homme ca va, il s’en sort bien ? Demande Jérôme.
--- Oui, dit la mère de Laure, très bien.
--- Je retourne donner à manger aux cochons, dit Raymond, s’il y a du nouveau, tu viens me chercher.
--- Vas avec ton grand-père ! Dit Jérôme en regardant Julien, mais couvre-toi bien.
Jérôme reste seul dans la grande pièce, il tourne, se rassieds, mais n’ose pas pénétrer dans la chambre. Heureusement que nous avons rencontré cet homme pense-t-il, Qu’est-ce que j’aurais fait moi ? Pourtant, avec les animaux de la ferme, je me débrouille plutôt bien. Mais un bébé ! Et en plus le mien ! Non, là c’est au-dessus de mes forces ! La présence de cet homme, en pleine tempête au milieu de la forêt intrigue Jérôme. Et s’il transportait de la drogue ? Se dit-il, la frontière est tout proche ! Ou alors c’est un vagabond ? Un pauvre type brisé par le chômage ou une déception amoureuse. Oh ! Et puis qu’il soit ce qu’il veut ! Qu’est-ce qui me prend à vouloir le juger ? Un cri met fin aux pensées de Jérôme, il se redresse, tend l’oreille et s’approche de la chambre.
--- Poussez ! Poussez ! Poussez ! Dit l’homme… Respirez ! Voilà, allez, on recommence…
C’est long, se dit Jérôme, j’espère que tout va bien, voilà plus de deux heures que le travail a commencé et toujours rien. Jérôme rumine, il s’interroge : Ai-je bien agi ? Ne suis-je pas inconscient de laisser cet inconnu prendre en charge l’accouchement de Laure ? Puis, il se justifie, qu’aurait-il fait lui sans cette rencontre providentielle ? Mais les tourments de son esprit s’arrêtent brusquement. Un cri !
--- Ca y est, vous êtes papa à nouveau ! Dit la mère de Laure en ouvrant la porte de la chambre ! Une belle petite fille, exactement le portrait de sa maman quand elle est née.
Jérôme se précipite dans la chambre, l’homme fixe le bébé, un large sourire barre son large visage. Jérôme ne croyait pas qu’il put sourire !
--- Je ne sais comment vous remercier dit Jérôme en levant les yeux vers l’homme ?
--- C’est simple, vous ne dites rien ! Rien ! Vous ne m’avez pas vu ! Alors vous m’aurez remercié !
Personne ne compris ce que l’homme voulait dire, mais peu importe, Laure était accouchée, la petite Marie était là, que demander de plus. Mais Jérôme se sent redevable, cet inconnu accepterait bien un petit cadeau !
--- Tenez dit Jérôme en tendant une enveloppe à l’homme, acceptez ça, c’est bien normal, c’est de bon cœur !
L’homme ouvre l’enveloppe, regarde. Elle contient quelques billets de banque. L’homme ne les compte pas. A cet instant, Raymond et Julien rentre dans la maison. L’homme se dirige vers le gamin.
--- Tiens petit ! Dit-il en remettant l’enveloppe à Julien.
Maintenant je dois partir, dit l’homme en enfilant son manteau. Il esquisse un dernier sourire, ouvre la porte extérieure et part. Jérôme regarde cette imposante silhouette marcher à grands pas dans le chemin. D’où vient-il, où va-t-il ? La tempête s’est calmée, la neige tombe avec douceur, comme si le temps à sa façon, voulait saluer la venue de la petite Marie.
Le lendemain, la tempête a cessé, la cour de la ferme, le chemin, les pâturages, ne forment plus qu’une immensité blanche, immaculée, silencieuse. Jérôme dégage la neige devant la porte du garage lorsqu’un bruit de moteur attire son attention, c’est un hélicoptère. Il se rapproche, se stabilise au-dessus d’une pâture, à côté de la ferme, puis descend doucement. C’est l’hélico de la gendarmerie. La poudreuse voltige et souffle un nuage blanc dans un vacarme infernal. Deux hommes en uniforme sortent du tourbillon de neige et se dirigent vers la ferme.
--- Bonjour monsieur ! Dit l’un d’eux, nous recherchons un homme de forte corpulence, il s’est évadé de sa prison il y a trois jours et a été aperçu dans la région.
--- Non ! Répond Jérôme, on n’a vu personne. Il est dangereux ?
--- Non, je ne pense pas répond le gendarme, c’est un faux médecin, il est condamné pour exercice illégal de la médecine avoir pour avoir pratiqué des avortements hors du cadre légal.
Jérôme comprend toute l’importance des paroles de l’homme : « C’est simple, vous ne dites rien ! Rien ! Vous ne m’avez pas vu ! Alors vous m’aurez remercié !
--- Non messieurs, je suis désolé, mais je ne peux vous en dire davantage, personne n’est venu ici.
Jérôme regarde l’hélicoptère décoller, à son emplacement, un vaste trou circulaire s’est formé dans la neige, le bruit faiblit et l’hélicoptère disparaît au-dessus de la forêt.
BOKAY
Revenir en haut Aller en bas
Maude
100 messages


Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 24/12/2004

MessageSujet: Re: La naissance de Marie ( 2/2)   Dim 21 Aoû - 23:50

Oh la la. que j'ai aimé.

Il faut absolument écrire un roman qui tiendra autant en haleine le lecteur.
Félicitation,

Maude
Revenir en haut Aller en bas
BOKAY
Ange


Nombre de messages : 69
Localisation : France
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Re: La naissance de Marie ( 2/2)   Lun 22 Aoû - 9:01

Oh! Je suis vraiment très touché Maud, que de compliments pour cette nouvelle!
Je veux te dire Gi que j'ai puplié cette nouvelle en 2 parties car le texte était trop long, ce n'est pas gênant. Comme je voudrais connaître les grandes étendues blanches de votre beau pays!!!!!!!!!!!
Amitiés à toutes et à tous.....................BOKAY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La naissance de Marie ( 2/2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance de Marie ( 2/2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Who's that girl/sr.Marie Misamu
» [Dupuy, Marie-Bernadette] Famille Roy - Tome 3: Les tristes noces
» Marie-Aude Murail
» Comment on se marie dans d´autres tribus en RDC ?
» [Murail, Marie-Aude] Oh, boy !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Poésie & Littérature :: Textes en prose, contes, nouvelles, essais, etc..-
Sauter vers: