Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jérôme Pilette : Les rivières pourpres

Aller en bas 
AuteurMessage
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13193
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Jérôme Pilette : Les rivières pourpres   Mer 20 Juil - 4:48

Les rivières pourpres


Un thriller policier où deux flics qui ne s'entendent pas enquêtent sur un tueur. Agrémenté de quelques scènes de combats, d'action et de poursuites. Ajoutez-y un acteur connu et une histoire mystérieuse.
On croirait voir la recette d'un film américain n'est-ce pas ? Pourtant ce n'en est pas un!
En fait ce film a tout d'un suspense américain, la seule différence, c'est que c'est meilleur.
Le toujours très bon Jean Reno incarne un commissaire parisien chargé de s'occuper d'une affaire de meurtre dans une petite ville française située près des Alpes. Le meurtrier semble vouloir s'amuser avec la police et le commissaire verra bientôt son affaire entremêlée avec celle d'un policier local (Vincent Cassel), qui enquête sur un vol plutôt particulier et un acte de vandalisme commit à l'endroit de nul autre qu'une pierre tombale. Les deux, coéquipiers malgré eux, suivront la piste que le tueur leur montre en laissant des indices sur chacune de ses victimes.
Le suspense est réussit et nous garde en haleine jusqu'à la fin grâce à un scénario sombre et mystérieux. Un peu d'humour, mais juste assez pour garder le sérieux du film. Des paysages impressionnants.
Je sais que ça semble être du déjà vu, mais pourtant, d'une certaine manière, c'est différent, et meilleur de ce à quoi ça ressemble.
Bref, le réalisateur Mathieu Kassovitz, que je ne connaissait pas jusqu'à ce jouri, a réussit brillamment à dépasser les américains sur leur propre terrain.
Vous ne perdrez pas votre temps ni votre argent en allant voir ce film. Si ce n'est pas le cas, je suis désolé mais je ne peux pas vous rembourser, enfin je pourrais théoriquement le faire, mais ne me le demandez pas s'il vous plait.

Jérôme Pilette, Journal La Revue de Terrebonne, 31 janvier 2001.

www.larevue.qc.ca
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
 
Jérôme Pilette : Les rivières pourpres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Théâtre, télévision & Cinéma :: Mots de cinéma-
Sauter vers: