Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jérôme Pilette : Charlie et ses drôles de dames

Aller en bas 
AuteurMessage
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13338
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Jérôme Pilette : Charlie et ses drôles de dames   Dim 26 Juin - 20:53

Charlie et ses drôles de dames


Éblouissant ! Phénoménal ! Merveilleux ! Ce film est absolument génial (comparé à Police Academy) ! Bill Murray joue le rôle de sa carrière ! Il signe une performance digne d’un Oscar (balai Oscar, bien entendu) ! Ce long-métrage magistral est prodigieux à tout point de vue : vu de gauche, vu de droite, vu du milieu, déjà vu !
N.B. : Si vous avez encore l’intention d’aller voir ce film après avoir lu le premier paragraphe, vous devriez chercher sans plus tarder le mot “sarcastique ” dans le dictionnaire le plus près.

Un peu de sérieux ! J’ai entendu dire que ce film serait numéro 1 au box-office cette semaine ! C’est scandaleux ! C’est vrai qu’il n’y a pas grand chose en salle ces temps si, mais tout de même !

L’histoire est tirée d’une télé série des années 70. C’est révoltant ! Pourquoi a-t-on besoin de retourner dans les années 70 pour trouver une idée propice à produire un tel navet ? Donnez moi 300$ et deux semaines, je vais vous réaliser un navet aussi convainquant inspiré de Virginie ou des Machos !

Les critiques ont dit que ce film avait des allures de Matrice ou de James Bond. Je vous en prie ! Charlie et ses drôles de dames n’arrive même pas à la cheville de la Matrice. Il est vrai qu’il y a quelques scènes de combats qui font penser à la Matrice et des gadgets qui semblent sortir de James Bond ou de Mission : Impossible, mais on ne peut pas le qualifier “ d’égal ” ou même se rapprochant de l’un de ces films. À la limite, ou pourrait employer le terme “parodie ” et au mieux “ imitation ”, mais pas plus.
Vous voulez vraiment entendre quelque chose de positif sur ce film ? Bon, si vous voulez : il a un gros budget,¼ il a coûté cher,¼ il a nécessité beaucoup de capitaux,¼ c’est à peu près tout, et je fais de mon mieux.

En terminant, j’ai fais pour vous un sondage à la fin de la représentation, dans le but de connaître l’appréciation des gens. J’ai interrogé toutes les personnes se trouvant dans la salle, voici les résultat : 50% des gens disent avoir trouvé le film ennuyeux, 50% des gens disent avoir passé un bon moment. Dois-je vous rappeler qu’il y a une marge d’erreur de 50% ? Merci aux deux répondants !

Jérôme Pilette, Journal La Revue de Terrebonne, 8 novembre 2000.


www.larevue.qc.ca
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
 
Jérôme Pilette : Charlie et ses drôles de dames
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Charlie la Licorne du Chaos
» [Trouillot, Lyonel] Yanvalou pour Charlie
» [King, Stephen] Charlie
» couverture quiltée pour Charlie
» Humour absurde CHARLIE THE UNICORN (en anglais mais la trad existe.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Théâtre, télévision & Cinéma :: Mots de cinéma-
Sauter vers: