Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jérôme Pilette : La Loi du Milieu

Aller en bas 
AuteurMessage
Gi
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 13190
Localisation : Lévis secteur Charny, Québec, Canada
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Jérôme Pilette : La Loi du Milieu   Sam 11 Juin - 2:32

La Loi du Milieu

Il s’appelle Jack Carter, et croit que son frère a été tué et il a l’intention de trouver les responsables. Silvester Stallone joue les gros bras dans ce film d’action, qui est un remake d’un film des années 70 portant le même titre. Je ferais bien la comparaison mais aucunes des vidéothèques où j’ai été ne possède cette pièce rare. Si vous êtes propriétaire d’une vidéothèque, vous devriez vous le procurer. Si vous n’êtes pas propriétaire d’une vidéothèque mais que vous aimez les films d’action, alors vous aimerez « La loi du milieu » (le remake). Je sais que j’ai l’air de vouloir vous vendre une salade mais détrompez-vous, je ne suis pas soudoyé par Stallone pour relancer sa carrière. Il m’a abordé mais comme vous le savez, je suis incorruptible.

Une chose est sûre, ça ne manque pas d’action, une vraie recette américaine : de la vengeance, de la violence, des poursuites urbaines, un méchant très méchant, une jolie fille, même deux jolies filles… Par contre, je trouve qu’il y a une trop grande utilisation des gros plans. L’écran est littéralement saturé par le visage de Silverster Stallone. Bon, ça plait peut-être à certaines personnes mais, pour ma part, j’aurais pu m’en passer... Le long métrage met également en vedette Michael Caine (L’œuvre de Dieu, la part du Diable, L’homme qui voulait être roi, etc.) enfin, vedette, le mot est un peu fort…Une des qualités de ce film (ce n’est pas Stallone) c’est que la musique est bonne. Une musique d’époque (époque actuelle) bien rythmée, du même genre que ce qu’on peut entendre dans les clubs.

Jack Carter est un…je ne connais pas le nom de sa profession, mais c’est celui qui vous donne une bonne raclée quand vous ne payez pas vos dettes de jeu. Son petit frère, qu’il n’a pas vu depuis une paye, vient de mourir et il est persuadé que quelqu’un l’a tué. Jack mène son enquête auprès des gens que fréquentait son frère : un truand de la pornographie, une prostituée, un barman drogué, etc. Tous des gens très recommandables! Qui pourrait les soupçonner de meurtre? Jack bien sûr! N’importe qui n’y aurait vu que du feu, mais Carter est plus futé que ça. Il s’est rendu compte que derrière ces bonnes gens qui paraissaient totalement honnêtes, se cachaient de vilaines personnes pleines de mauvaises intentions… Non sérieusement, qui ne s’en serait pas douté! C’est d’ailleurs une lacune dans ce film : tout semble tellement simple et facile. Que va-t-il faire quand il découvrira qui est le responsable de la mort de son frère Richard « Richi » Carter, me demandez-vous? Il va se venger évidemment! Jack profite également de son séjour en ville pour se rapprocher de sa nièce. Tout bon mononc’ qui s’est absenté pendant cinq ans et qui revient dans le décor ferait la même chose.

En terminant; le scénario est pauvre, Silvester Stallone n’est pas à son meilleur, il y a trop de gros plans, les évènements sont prévisibles, les belles filles ne sont pas si belles, et… j’ai bien aimé ça! C’est loin d’être un film dont je vais me rappeler toute ma vie, mais ça reste un divertissement satisfaisant. Stallone retrouvera-t-il un jour la gloire de Rocky Balboa l’étalon italien? Que vais-je manger pour souper? Dieu seul peut répondre à ces grandes questions…


Jérôme Pilette – Journal La Revue de Terrebonne, 11 Octobre 2000

http://www.LaRevue.qc.ca

Revenir en haut Aller en bas
http://www.liensutiles.org/gvilleneuve.htm
 
Jérôme Pilette : La Loi du Milieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Théâtre, télévision & Cinéma :: Mots de cinéma-
Sauter vers: