Mots d'art & Scénarios

Poésie, littérature, pensées,
scripts d'art,
oeuvres de Ginette Villeneuve
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ecriture du théâtre - Et vous ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
100 messages
avatar

Nombre de messages : 294
Localisation : Pyrénées Atlantiques - France
Date d'inscription : 19/12/2004

MessageSujet: Ecriture du théâtre - Et vous ?   Jeu 23 Déc - 3:59

Je ne sais pas comment font les autres pour écrire leurs pièces de théâtre.
Je ne me suis d'ailleurs jamais posé la question.
Il est vrai qu'un auteur n'est pas forcément metteur en scène de son propre texte.

Euh... moi si...

Donc il est évident que lorsque je me lance dans l'écriture d'une pièce, je vois tout dans ma tête : la tête des personnages, leur allure, leurs tics, mais aussi la configuration de la scène, les effets spéciaux, le jeu des lumières... j'entends la musique, je vois les ralentis, les effets comiques, la pesanteur de la gravité... je sens la chair de poule de l'émotion... tout y est, je SUIS sur scène, mais aussi dans le public, dans les coulisses... je me dédouble et plus encore, je suis partout, je "sens" tout...

Quand je pose mes mains sur le clavier, je n'ai qu'une idée très primaire de ce que sera la pièce. Le thème dans sa globalité, sans détail, sans rien d'autre que mes doigts sur le clavier...

Commence alors une grande aventure. Tout se crée dans l'instant, tout surgit, il me faudrait deux mains de plus, quatre, huit parfois... car tout jaillit, sans que je puisse prendre le temps de respirer...

Les personnages prennent corps là, à cet instant précis et ils sont justement si précis que je pourrais les toucher du doigt, leur parler... j'entends même le son de leur voix, tout...

C'est ainsi que naissent mes pièces de théâtre. Les doigts courent sur le clavier, à toute allure. Tout s'enchaîne. Ils vont et viennent, mes personnages, entrent, sortent, déambulent, dans un décor qui se monte au fur et à mesure de leurs mots et sans que je puisse réfréner quoi que ce soit...

Ce n'est plus moi. C'est quelque chose d'autre qui me possède, qui m'envahit au point que j'oublie tout.

Au point que... une fois achevée, quand je lis la pièce, je la découvre. Je m'esclaffe, je tremble, je me retiens de trouille, j'attends la suite... je découvre, vous dis-je !

L'avantage est que la mise en scène est carrément faite, tout y est, il n'y a plus qu'à peaufiner le choix de quelques musiques (le plus difficile, car je suis du genre à dire : bon alors voilà, ici il me faudrait une musique "qui coule", là un truc très dense... et je ne vous dis pas la tête des amis que je mets à contribution, ils n'obtiennent de ma part aucun titre, je n'y connais rien, je ne retiens aucun titre, aucun nom...)

Le plus difficile aussi est ensuite de matérialiser la mise en scène. Si je travaille avec une équipe maléable et capable d'improviser pour faire aussi surgir ses propres trouvailles, c'est génial. Si je tombe sur une équipe "frileuse", je m'en vois des vertes et des pas mûres pour arriver à faire comprendre ce que j'attends et comment je l'attends.

D'une manière générale, je cherche l'originalité.Je repousse le conventionnel, le refuse même carrément. Si j'avais des moyens financiers plus importants, je vous jure que j'en profiterais pour aller dans davantage d'extravagance (pas dans le sens démesuré, mais dans le sens inventif, créatif, surprenant)...

J'ai fait lire quelques unes de mes pièces à un de mes amis qui a été longtemps pro auprès de "grands du théâtre". Sa réponse m'a étonnée sans m'étonner : "j'ai vu ton spectacle à 80 % en lisant le texte"...

Je ne suis qu'amateur et revendique de n'être que cela. Au moins, les histoires d'argent ne me concernent pas, pas plus que la compétition...
La passion pour la passion....

Et vous, écrivez-vous le théâtre ? Si oui, comment l'écrivez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Maude
100 messages


Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 24/12/2004

MessageSujet: Re: Ecriture du théâtre - Et vous ?   Mar 28 Déc - 21:15

Romane a écrit:
Je ne sais pas comment font les autres pour écrire leurs pièces de théâtre.
Je ne me suis d'ailleurs jamais posé la question.
Il est vrai qu'un auteur n'est pas forcément metteur en scène de son propre texte.

Euh... moi si...

Bonjour

Je n'y connais rien mais j'ai beaucoup de respect pour tous les gens qui écrivent.
Quand vous avez écrit votre pièce pouvez-vous m'expliquer quel est le rôle du metteur en scène, c'est-à dire que devez-vous faire ou que doivent faire les metteurs en scène d'habitude ? Ce que vous décrivez est-ce que c'est toujours ce qu'ils ont à faire ?

Maude
Revenir en haut Aller en bas
Romane
100 messages
avatar

Nombre de messages : 294
Localisation : Pyrénées Atlantiques - France
Date d'inscription : 19/12/2004

MessageSujet: Re: Ecriture du théâtre - Et vous ?   Mar 28 Déc - 21:43

Maude a écrit:
Je n'y connais rien mais j'ai beaucoup de respect pour tous les gens qui écrivent.
Quand vous avez écrit votre pièce pouvez-vous m'expliquer quel est le rôle du metteur en scène, c'est-à dire que devez-vous faire ou que doivent faire les metteurs en scène d'habitude ? Ce que vous décrivez est-ce que c'est toujours ce qu'ils ont à faire ?

Maude

Bonsoir Maude,

On peut se tutoyer ? J'y vais... Wink

Le rôle du metteur en scène est de matérialiser l'écriture d'une pièce, sur scène. C'est à dire qu'il dirige les comédiens et qu'il les fait répéter jusqu'à ce que la pièce soit prête à être jouée en public.

Comme j'écris la plupart du temps mes pièces, et comme je le disais dans mon explication précédente, la mise en scène se fait déjà dans ma tête au moment de l'écriture.
Bien entendu, elle évolue au moment de la concrétisation.
J'incite toujours les comédiens à apporter leur propre contribution. Ils font souvent de belles trouvailles, il suffit de les intégrer au texte. C'est important pour un comédien, de participer vraiment à l'élaboration d'une pièce.

Personnellement, je recherche toujours la manière la plus originale possible. Par exemple, si la pièce devait se passer dans un appartement, je choisirais peut-être un autre lieu, comme :
- sous un pont
- dans un wagon
- dans un lieu indéfinissable

ou bien je suggèrerais l'appartement, mais sans y placer les éléments de décor habituels. Je choisirais par exemple une malle en guise de table, des cartons empilés en guise de perspective, des cubes d'où surgiraient les comédiens, etc....

La mise en scène, c'est arriver à faire comprendre au comédien comment il doit interpréter son rôle, comment il doit entrer dans la peau d'un personnage, comment il doit faire vivre ce personnage, comment il doit occuper l'espace, comment il doit dire ses répliques, avec quelle force, avec quelle intensité, avec quelle conviction....

C'est se préoccuper de l'éclairage (très important) pour donner une ambiance particulière et faire évoluer cette ambiance au fur et à mesure du déroulement de la pièce.

C'est faire le bon choix musical (j'aime ponctuer de musique, cela permet un tas de choses, et notamment dans le jeu des comédiens, comme les ralentis ou les accélérés, les arrêts sur image, les jeux de mouvements, mais aussi cela permet de souligner certains passages forts ou d'introduire un événement, etc...)

Franchement, je ne sais pas comment s'y prennent les autres metteurs en scène. Je fréquente pas mal d'amateurs, et je me dis souvent que ce qu'ils présentent aurait pu être plus fouillé, plus travaillé, plus recherché, plus exigeant.

Ceux-là viennent d'ailleurs souvent me voir en me disant "mais comment tu fais.... comment tu t'y prends.... comment te viennent ces idées...."

Comment répondre à de telles questions ? C'est presque impossible de décrire l'inspiration !

Tout vient de mon imaginaire, de mes rêves, de mes délires, de mon humour et de ma sensibilité. Je ne fais que traduire matériellement ce que je sens.

Les contraintes techniques me torturent souvent la cervelle. Tu sais, quand tu as une idée bien précise, mais que l'espace scénique ne permet pas, ou que les moyens financiers sont trop étriqués... Peu importe, je trouve autre chose.

Le rôle du metteur en scène est de montrer au public un travail abouti.
Il faut savoir donner au public une palette d'émotions, l'étonnement, l'envie, le plaisir, la réflexion, le rêve, la découverte, tout cela mélangé dans l'éphémère... et éternel dans la mémoire.

Ensuite, si j'adapte le texte d'un auteur, je recherche "ma" façon de traduire sur scène. Je refuserais par exemple de faire jouer du Molière façon classique. Je le ferais évoluer dans un terrain de camping ou dans le métro !
J'ai déjà essayé, et quelle surprise 4 ans après, quand nous croisons des gens qui nous en reparlent encore ! Le classique serait passé dans les oubliettes de leur mémoire, si nous nous étions cantonnés à cela...

Je ne sais pas si j'ai répondu à ta question. N'hésite pas à m'en poser d'autres si tu le souhaites.

Tu fais du théâtre ?

Amitié
Romane
Revenir en haut Aller en bas
Maude
100 messages


Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 24/12/2004

MessageSujet: Re: Ecriture du théâtre - Et vous ?   Jeu 30 Déc - 23:03

Bonsoir Maude,

Bonsoir

On peut se tutoyer ? J'y vais... Wink

Bien sur



Très intéressante description, j'ai appris plein de choses en peu de temps. Merci.

Je ne sais pas si j'ai répondu à ta question. N'hésite pas à m'en poser d'autres si tu le souhaites.

Oui tu as bien répondu à ma demande.

Tu fais du théâtre ?

Non pas du tout

Amitié
Romane

à bientôt,

Maude
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecriture du théâtre - Et vous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecriture du théâtre - Et vous ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j'vous ai apporté des bonbons
» Quelle police utilisez-vous le plus souvent?
» [Q] Que pensez vous du HTC Rhyme ?
» Connaissez-vous suffisamment l'univers de Tintin ?
» JE VOUS AIME (BIEN PROFOND) de Cedrik Danielsson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mots d'art & Scénarios :: Théâtre, télévision & Cinéma :: Que la magie commence !-
Sauter vers: